Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Une nouvelle structure hospitalière en projet

Oust à Brocéliande

Publié le 7 septembre 2016

Malestroit. Une nouvelle structure hospitalière en projet

Catherine Mongin (2è à partir de la droite), directrice du groupe hospitalier Saint-Augustin
Catherine Mongin (2è à partir de la droite), directrice du groupe hospitalier Saint-Augustin

Les centres de soins de Malestroit sont spécialisées dans l’accueil des personnées âgées. La clinique des Augustines et l’hôpital de Malestroit ont développé dans ce domaine une expertise reconnue depuis leur spécialisation dans ces domaines en 2003. « La quinzaine de médecins qui travaillent à la clinique sont pour la plupart des gériatres et les consultations mémoire sont unanimement reconnues pour la qualité du diagnostic qui est établi… », souligne Catherine Mongin, directrice du groupe hospitalier Saint-Augustin (*). Elle est venue ce mercredi matin, lancer la semaine de la mémoire qui se déroulera à Malestroit du 19 au 24 septembre 2016. A cette occasion elle a annoncé l’existence d’un projet innovant dans le domaine des traitements des troubles du comportement qui devrait voir le jour début 2018 à Malestroit.

L’ouverture d’une structure « cognito-comportementale », chargée d’accueillir des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en crise, renforcera la spécificité de Malestroit dans ce domaine dont la ville est devenue une référence. « C’est un beau projet pour Malestroit qui est conduit en étroite collaboration, complémentarité avec l’hôpital. Ce qui va se créer est totalement nouveau… », précise Catherine Mongin.

(*) Le groupe hospitalier Saint-Augustin comprend la clinique des Augustine de Malestroit, le centre de formation et le centre d’hospitalisation à domicile d’Angers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires