Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. La clinique des Augustines ouvre une unité Alzheimer à l’hôpital

Oust à Brocéliande

Publié le 6 mars 2018

Malestroit. La clinique des Augustines ouvre une unité Alzheimer à l’hôpital

Le 19 mars prochain, s’ouvrira au sein de l’hôpital de Malestroit une Unité Cognitivo-Comportementale ou « U.C.C. » du territoire de santé n°4 visant à accueillir et prendre en charge des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.

Cette UCC viendra renforcer et compléter l’offre hospitalière existante avec les Consultations « Mémoire » labellisées et l’Hôpital de Jour gériatrique de la Clinique des Augustines, les Equipes Spécialisées Alzheimer et la future Unité d’Hébergement Renforcé (UHR) de l’Hôpital de Malestroit. L’ensemble constituera le Pôle d’expertise Alzheimer confié par l’ARS (Agence Régionale de la Santé) à la ville de Malestroit dans le cadre de la réorganisation de l’offre hospitalière qui a été lancé il y a plusiueurs mois (1).

Cette unité qui s’appuie sur l’expertise de la clinique des Augustines dans ce domaine, mettra en oeuvre les techniques les plus innovantes dans le domaine du traitement de ces maladies comme l’expliquent la direction de la clinique dans un communiqué diffusé ce mardi.

« L’U.C.C., un nouveau service de La Clinique des Augustines . Cette unité, créée et gérée par la Clinique des Augustines, pôle d’excellence en gériatrie depuis 2003, répondra à la nécessité de prise en charge temporaire et de réhabilitation de patients présentant des troubles psycho-comportementaux envahissants et/ou en situation de crise.

Un environnement accueillant, chaleureux et lumineux. L’unité composée de 11 lits avec un accès direct sur un jardin, sera implantée au rez-de-chaussée de l’Hôpital local public de Malestroit

Pour concourir à une bonne prise en charge et une réhabilitation effective des patients, les équipes de la Clinique des Augustines ont concentré leurs efforts sur la mise en place d’un cadre accueillant, chaleureux et lumineux, en apportant un soin particulier à l’aménagement des espaces, au choix des couleurs et du matériel, adapté et sécurisé .

L’unité dédiée, sécurisée et tournée vers le bien-être des patients, comprendra :

– 11 chambres individuelles aux couleurs spécifiques

– Des espaces de vie sociale et d’activités

– Une cuisine et un jardin potager thérapeutiques

– Un salon d’apaisement

– Un salon dans un espace préservé pour les rencontres « famille – patient » et les rencontres « équipe soignante – famille »

L’U.C.C., un programme de soins individualisé. Après une admission sollicitée par un médecin, le parcours de soins de chaque patient se déroulera autour de 3 étapes essentielles sur une durée de 3 à 4 semaines :

– une évaluation pluridisciplinaire au cours de la première semaine de son arrivée,

– des soins individualisés et régulièrement évalués avec un programme d’activités motrices, psychomotrices, neuropsychologiques…

– la préparation à la sortie et le bilan auprès de la famille et des aidants professionnels

Ce programme individualisé de réhabilitation cognitive et comportementale dans un environnement rassurant et valorisant permettra de :

– stabiliser, voire diminuer les troubles du comportement du patient, prévenir les situations de crise, retrouver un espace d’équilibre, maintenir l’adaptation à la vie quotidienne…

– soutenir et offrir un répit aux aidants

– établir de bonnes conditions pour le retour dans le lieu de vie habituel

Une équipe pluridisciplinaire, experte, spécialisée et formée. Une équipe pluridisciplinaire spécialisée et formée aux pathologies neuro-dégénératives et aux troubles du comportement avec une volonté de bienveillance et d’accompagnement éthique, sera présente au quotidien avec :

un médecin gériatre (Docteur Casolari), un médecin géronto-psychiatre, une infirmière coordinatrice (Mme Artero) et une équipe d’infirmier(e)s

-des assistants de soins en gérontologie, aide-soignant(e)s et agents de service hospitalier

-une équipe paramédicale avec une psychologue, une psychomotricienne, une assistante sociale, un éducateur sportif spécialisé ainsi qu’une musicothérapeute

Une démarche éthique. L’objectif prioritaire des équipes sera de redonner du sens et de l’intérêt à l’instant présent et d’organiser l’avenir du patient dans une démarche d’accompagnement bienveillant et valorisant, en accordant une place importante aux thérapies non médicamenteuses (communication thérapeutique, activités évaluées et adaptées, toucher-massage, relaxation, bain-détente, aromathérapie ….). »

(1)L’élaboration du projet médico-soignant du Groupement Hospitalier Brocéliande Atlantique a mobilisé pendant plusieurs mois plus de 240 professionnels et a abouti à la validation d’orientations fortes pour le territoire : maintenir une offre de proximité, conforter les 2 plateaux techniques de court séjour sur ce territoire, structurer un territoire de coopérations attractif et ouvrir le GHT sur la ville et le premier recours. Le Groupement Hospitalier Brocéliande Atlantique créé le 1er juillet 2016, est composé des centres hospitaliers de Vannes-Auray, Ploërmel, Josselin, Malestroit, Belle-Ile et Nivillac et l’EPSM Morbihan de Saint-Avé. La Clinique des Augustines de Malestroit et le Centre SSR de Colpo sont partenaires du GHBA. Le Centre Hospitalier Bretagne Atlantique de Vannes est l’établissement support du GHT. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires