Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Pleucadeuc / Pleucadeuc. Maladie de Charcot : 12 000 euros de dons pour la recherche

Publié le 18 novembre 2015

Pleucadeuc. Maladie de Charcot : 12 000 euros de dons pour la recherche

DSC_0050

L’ARMC (aide à la recherche des maladies du cerveau), se bat pour donner un statut social à la SLA (schlérose latéral amyotrophique) une maladie évolutive et incurable plus connue sous le nom de maladies de Charcot et bien sur aider à faire avancer la recherche dans ce domaine. Une fois par an, sous l’impulsion de son secrétaire, Claude Hamon, l’ARMC organise un rendez-vous à la fois sportif et festif  à Pleucadeuc, le 14 juillet. Cette année, c’est le célèbre navigateur Loïck Peyron qui en était l’invité d’honneur. La présence du navigateur a été très appréciée du public par son charisme, sa simplicité et la richesse de son expérience. Cette année encore, l’ARMC a rencontré une marraine de charme, Stéphanie Lamande, dauphine de miss Handi Bretagne « elle-même atteinte d’une maladie neurodégénérative et qui représente au sein de l’ARMC les malades et leurs familles », souligne Claude Hamon.

Cette journée est l’occasion pour l’association d’expliquer au grand public ce qu’est cette maladie, les dégâts qu’elle cause et de faire le point sur la recherche médicale. C’est aussi un maillon d’une vaste chaine de solidarité qui permet de récolter des fonds. Ainsi, samedi dernier, à l’occasion de son assemblée générale, l’ARMC de Pleucadeuc a remis un chèque de 12 000 euros à l’équipe de Séverine Boillee, responsable de la recherche sur la SLA à l’institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) et à la fondation Thierry Latran, seule fondation européenne de recherche sur cette maladie. « C’est ainsi que sur nos quatre premiers exercices, nous mutualisons 36 000 euros de dons… », explique Claude Hamon. Celui-ci a confirmé que la 5è édition de la fête de l’ARMC, aura bien lieu le 14 juillet 2016 en présence d’un plateau médical de très haut niveau qui viendra confirmer l’intérêt scientifique de la rencontre-débat qui se déroule traditionnellement l’après-midi. Cette réunion permet un échange très constructif entre les chercheurs et les familles. Tous les détails de ce nouveau rendez-vous ne sont pas encore fixés, mais Claude Hamon laisse entrevoir quelques nouveautés et espère la présence d’invités d’honneur emblématiques.

Mais l’association ne va rester inactive, bien au contraire d’ici là. Elle participera courant décembre à la Chaîne de la Lumière et de l’espoir organisée par l’association Josespoir à Chalon-sur-Saône et relayée par le collectif solidarité Charcot. « L’ARMC était honorée de participer aux travaux du comité de pilotage », insiste Claude Hamon.

Plus près de nous, l’ARMC prendra part  aux marchés de Noël à Malestroit, Questembert et Vannes parmi d’autres manifestations de fin d’année. Elle proposera des petites bougies à led à la vente au prix de 2 euros. Le solde sera reversé à la fondation Thierry Latrain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires