Accueil / Questembert Communauté / Questembert / Questembert. Une association va entretenir le cimetière

Publié le 26 septembre 2014

Questembert. Une association va entretenir le cimetière

Pour rétablir rapidement la propreté du cimetière, la municipalité a fait désherber les allées.
Pour rétablir rapidement la propreté du cimetière, la municipalité a fait désherber les allées.

C’est un de nos fidèles lecteurs qui nous a appelé jeudi après-midi pour nos signaler que les panneaux « zéro phyto » qui avaient été installés dans le cimetière avaient disparu. « Je me suis rendu ce matin sur la tombe d’un proche. Il n’y avait plus les panneaux et j’ai vu que les herbes piquaient du nez, je pense qu’il y a eu du désherbant… », nous expliquait notre interlocuteur. Ce vendredi matin donc, petit tour dans le cimétière de Questembert pour constater la véracité des dires de notre internaute. Effectivement le panneau signalant l’action « zéro phyto » avait disparu et effectivement  la physionomie des herbes ne laissait guère de doute sur le sort qui leur avait été réservé.

Contactée cet après-midi, Marie-Annick Martin, le maire de Questembert nous a confirmé que les mauvaises herbes, dans la partie ancienne du cimetière, avaient été traitées avec un désherbant et que par souci d’honnêteté, le panneau avait été retiré. Mais ce n’est pas pour autant que le principe d’un entretien écologique du cimetière est abandonné.

« Comme nous l’avions dit, cette opération permet de rétablir la propreté dans le cimetière. Mais parallèlement une association est en cours de création qui organisera des « journées cimetière » au cours desquelles les bénévoles seront invités à venir désherber dans une ambiance conviviale. Un pique-nique sera organisé le midi entre tous les participants. C’est aussi une façon de responsabiliser la population… », commente Marie-Annick Martin.

A l’issue d’une rencontre avec l’architecte des bâtiments qui s’est déroulée, jeudi après-midi, la municipalité a reçu l’autorisation de végétaliser le cimetière. « Nous allons maintenant pouvoir engazonner les allées, fleurir, planter des hortensias autour de la chapelle… », explique Marie-Annick Martin.

Le sujet sera abordé, lundi soir lors de la réunion du au conseil municipal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires