Accueil / Questembert Communauté / Questembert / Questembert. Entretien du cimetière : pourquoi pas une journée désherbage?

Publié le 22 septembre 2014

Questembert. Entretien du cimetière : pourquoi pas une journée désherbage?

questembertLe problème de la prolifération des mauvaises herbes dansd le cimetière de Questembert a suscité beaucoup de réactions. Aujourd’hui, l’association Elementerre de Questembert apporte sa pierre à l’édifice. L’association qui s’est fixé comme objectif de fédérer les initiatives des personnes soucieuses de leur environnement et de leur cadre de vie, vient d’adresser un courrier à Marie-Annick Martin, maire de Questembert. Elle lui suggère de faire appel aux bénévoles pour venir à bout des mauvaises herbes qui envahissent le cimetière.
L’association Elementerre reconnaît que cette abondance d’adventices peut heurter des personnes soucieuses du bon entretien de ce lieu où s’inscrit la mémoire familiale afin qu’il ne revête pas un air d’abandon et d’oubli. L’association se dit aussi consciente du surcroît de travail de désherbage manuel que cela impose aux jardiniers municipaux. Elle déplore cependant que l’on ait pu être tenté, pour gagner du temps, d’avoir recours à des produits phytosanitaires.

La nocivité des produits phytosanitaires pour ceux qui les utilisent et leur agressivité pour la bio-diversité n’est plus à démontrer, souligne l’association . « Selon nous, la mémoire des disparus ne doit pas être assurée au détriment de la santé des générations actuelles et futures. Pour éviter l’emploi de ces produits, ne serait-t-il pas opportun,  en complément des modes de gestion écologiques mis en place ( plantation de sedum entre les tombes, épaisse couche de graviers, gazon à pousse lente , prairie fleurie ,etc…) et en prévision de la Toussaint prochaine, de faire appel aux bonnes volontés des associations ou des particuliers, pour une journée de désherbage du cimetière ? Nous prendrions modèle sur ce qui se fait traditionnellement et annuellement pour l’entretien des chemins de la commune ou plus largement, du nettoyage des plages sur le littoral», propose Elementerre qui rappelle qu’au delà d’une « implication concrète et bénévole des habitants pour leur territoire, ces moments sont l’occasion de rencontres et de convivialité… ».

Affaire à suivre…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires