Accueil / Ploërmel Communauté / Josselin. EHPAD, grogne des soignants, déserts médicaux… débats autour du préfet

Ploërmel Communauté

Publié le 6 janvier 2022

Josselin. EHPAD, grogne des soignants, déserts médicaux… débats autour du préfet

Vice-président de Ploërmel communauté en charge des problèmes de santé, Jean-Michel Barreau est aussi médecin. Tout le monde reconnait sa très forte implication dans la campagne vaccinale anti-COVID sur le Pays de Ploërmel. Outre sa participation active à son organisation, il n’hésite pas à enfiler la blouse blanche pour procéder lui-même à des vaccinations, chaque fois que le besoin s’en fait sentir.

Il est aussi très au fait des préoccupations concernant l’offre de soin sur le pays de Ploërmel et l’avenir de l’hôpital et au contact direct avec les soignants. On sait qu’il y a une situation sociale tendue depuis quelques semaines à l’EHPAD de Josselin qui s’est concrétisée par deux manifestations publiques. La CFDT santé sociaux à l’origine du mouvement dénonce la mise en place d’une nouvelle organisation prévoyant des journées de 12 heures.

Le préfet du Morbihan, Joël Mathurin est venu ce mardi après-midi inaugurer l’ouverture du nouveau centre de vaccination de Josselin. Et Jean-Michel Barreau n’a pas laissé passer l’occasion. Il a interpellé le préfet sur cette situation sociale. Intervention qui a été l’occasion d’un échange entre Jean-Michel Barreau, Nicolas Jagoudet le maire de Josselin et conseiller départemental et Patrick Le Diffon le président de Ploërmel communauté. Alors que Jean-Michel Barreau estime que le conflit à l’EHPAD de Josselin est dans l’impasse, Nicolas Jagoudet a expliqué avoir des échanges avec le directeur du GHBA, Philippe Couturier et être convaincu qu’un terrain d’entente est encore possible. « Pa si simple… », intervient Patrick Le Diffon qui fait valoir que certains employés seraient favorables à ce rythme de 12 heures qui leur permettrait de mieux organiser leur vie quotidienne…

Et Jean-Michel Barreau a aussi mis sur la table un autre sujet qui lui tient très à coeur: la situation matérielle des EHPAD de Ploërmel. Sujet qui avait aussi donné lieu à un mouvement social important au printemps derniers. Le déblocage des fonds du Ségur de la santé a hélas réservé une mauvaise surprise aux acteurs de terrain du Pays de Ploërmel, puisque aucun financement n’est prévu pour ces EHPAD. Les élus continuent de croire à un possible retournement de situation en ce début d’année. La directrice départementale de l’ARS, présente ce mardi a indiqué que des discussions sont toujours en cours à ce sujet, mais le préfet a aussi rappelé que le problème des EHPAD ne se mesure plus de la même façon entre « l’avant COVID » et « l’après-COVDID », faisant référence aux récentes déclarations de la ministre lors de son passage dans le Morbihan. Il a souligné que ces dossiers devaient prendre en compte l’évolution de la demande des familles, vers des solutions prenant en compte le maintien à domicile, par exemple.

Et pour être complet, Jean-Michel Barreau a aussi évoqué le problème qui concerne également toute la France, celui de la désertification médicale qui s’accroit en dépit des efforts déployés par les communes –comme Josselin– pour attirer des praticiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires