Accueil / Vie Pratique / Morbihan. Le préfet Patrice Faure, nommé en Nouvelle-Calédonie

Vie Pratique

Publié le 19 mai 2021

Morbihan. Le préfet Patrice Faure, nommé en Nouvelle-Calédonie

Patrice Faure, le préfet du Morbihan quitte le département pour la Nouvelle-Calédonie. Il a été nommé ce mercredi 19 mai au conseil des ministres Haut-Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie. Il remplace à ce poste Laurent Prevost, nommé lors du même conseil des ministres Préfet de l’Isère.

« Patrice Faure aura comme feuille de route de poursuivre le dialogue politique entamé en octobre dernier lors du déplacement de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, en Nouvelle-Calédonie et qui se poursuivra lors des rencontres à Paris à l’invitation du Premier ministre, du 25 mai au 3 juin. Sébastien Lecornu salue le travail effectué par Laurent Prevost depuis août 2019, notamment pour l’organisation de la deuxième consultation référendaire en octobre 2020 et pour la gestion du dossier de la reprise de l’usine du Sud », précise dans un communiqué le ministère des Outre-mer (voir ci-dessous).

Patrice Faure est arrivé il y a à peine deux ans dans le Morbihan. Un court passage mais il laissera incontestablement le souvenir d’un grand préfet. Très charismatique, il a été confronté de plein fouet à la crise de la COVID 19 en devant gérer l’un des premiers clusters de France. Il a été omniprésent pendant toute cette crise sur tous les terrains: sanitaire, social, économique, n’hésitant pas à prendre des décisions radicales dont celle d’interdire la vente d’alcool qui lui a valu une pluie d’insultes. Un épisode qui l’a marqué.

Patrice Faure n’a jamais hésité à défendre ses décisions, souvent par écrit auprès des contestataires. Dès son arrivée dans le département, il avait fait réagir. En septembre 2019, soit quelques jours après sa prise de fonctions, un contrôle des deux-roues est organisé à Questembert à l’aide d’un nouveau matériel le « curvomètre » qui débouche sur la verbalisation de plusieurs adolescents. Les parents s’en émeuvent auprès du préfet qui réplique alors par une cinglante lettre ouverte .

En octobre dernier, la tempête Alex s’abat sur le Morbihan placé en alerte rouge. Le préfet décide de fermer les écoles et interdit les transports scolaires. La tempête passe mais touche diversement le département, épargnant même certains secteurs.  Une « citoyenne » lui écrit alors pour manifester son mécontentement. Patrice Faure prend à nouveau la plume pour recadrer cette dernière en relatant par le menu la nuit blanche qu’il a passé aux côtés des secours pour faire face à toute éventualité et se réjouit du bilan final: aucune victime.

Mais les premiers mots du préfet dans le Morbihan avait été pour affirmer sa détermination à lutter contre l’insécurité avec dans deux cibles pour objectif: l’insécurité routière et les stupéfiants. Un combat qu’il a mené sans faille, multipliant les interventions sur le terrain avec les forces de l’ordre, projetant de mobiliser des drones pour traquer les chauffards, les dealers et les consommateurs de drogue…

Un préfet « hyperactif » qui aimait à souligner son parcours atypique, rappelant avec fierté qu’il est titulaire d’un CAP de pâtissier. Son CV précise aussi qu’il est titulaire de maitrises d’histoire et de mathématiques et qu’il est passé par les écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan…

Joël mathurin, nouveau préfet du Morbihan

Le conseil des ministres a également désigné le remplaçant de Patrice Faure. il s’agit de Joël Mathurin, actuel préfet du Doubs

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires