Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de GUER / Saint-Malo de Beignon / Guer-OBC. Internet: des centaines de foyer ont accès à la fibre

Saint-Malo de Beignon

Publié le 9 mars 2021

Guer-OBC. Internet: des centaines de foyer ont accès à la fibre

Le président du conseil régional de Bretagne en personne est venu inaugurer la mise en service d’une armoire qui marque le déploiement massif de la fibre optique à Guer. D’ores et déjà plus de 300 foyers de Guer peuvent se faire raccorder par leur opérateur. Pour l’instant il s’git de Orange et de Free, mais d’ici peu, les deux autres opérateurs offriront le même service aux habitants de Guer. Et ce n’est que le début puisque les travaux se poursuivent et d’ici l’été un millier d’autres foyers vont pouvoir accéder au très haut débit. Et tout, ça sans augmentation de tarif, selon Christophe Hervé le directeur général de Très Haut Débit Bretagne, qui est chargé du déploiement technique du réseau fibré sur la région Bretagne. Loïg Chesnais Girard a reconnu qu’il y avait une exaspération de la population sur ce déploiement de la fibre, mais il s’est engagé à ce que 100% du terriotoire soit desservis d’ici 2026. « L’arent est là, il y a 1,6 milliards d’euros de prévu. C’est ça le budget de Mégalis », insiste le président de la Région. Ce budget est financé pour moitié par les colectivités (Région, communautés de communes, départements) pour un quart par les opérateurs et un quart par l’Etat et l’Europe. « Les maires vont être sous pression, ils vont souffrir pendant tout un mandat, mais à la fin du mandat, en 2026, ce sera terminé », a-t-il promis.

De l’argent reversé aux communautés de communes

Mais ce n’est pas la seule bonne nouvelle du jour. L’autre concerne le budget de la communauté de commune, l’OBC. En effet, la Région va réduire le coût d’installation d’une prise de 445 à 308 euros, soit une économie de 135 euros, somme qui va être reversée par la Région aux différentes communautés de communes. Ainsi, l’OBC la Région va reverser 1,7 millions d’euros à l’OBC. D’autre part, Loïg Chesnais Girard a formellement renouvelé l’engagement qu’il a pris à ce qu’en 2026, l’ensemble des foyers bretons soient raccordés en Très Haut Débit. « C’est un investissement important, 5 millions pour la collectivité, mais cela participe à la lutte contre la fracture numérique ça permet à des gens de rester en activité d’autant plus que dans le cadre de la pandémie, ça participe aussi d’une certaine façon de la transition écologique puisqu’on fait moins de déplacement en travaillant sur place », analyse Jean-Luc Bléher, le maire de Guer mais également président de l’OBC qui rappelle qu’outre les 1300 prises qui vont être créées dans les semaines qui viennent à Guer, ce sont 12 000 prises qui vont être installées sur l’ensemble du territoire de l’OBC à terme.

Des emplois à saisir…

La volonté politique est là, l’argent est là, encore faut-il avoir les bras nécessaires pour réaliser les travaux que nécessite ce gigantesque chantier. « Je redis à la jeunesse q’il y a des boulots intéressants pour fibrer la Bretagne. Il y a des tas de métiers, il y a des centres de formation qui sont ouverts pour des jeunes ou des moins jeunes. les gens qui sortent de formation sont embauchés à 90% », a lancé Loïg Chesnais-Girard invitant ceux qui sont intéressés à aller sur les sites d’informations de la Région ou de Mégalis pour saisir ces opportunités (à écouter sur notre vidéo ci-dessous à partir de 26 mn). Car ce besoin de main-d’oeuvre qualifiée est un des noeuds qui pourrait ralentir le déploiement de la fibre.

La mise en service de l’armoire s’est déroulée devant les élus de l’OBC qui participaient ensuite à une réunion avec le président du conseil régional.

 

Pratique:

Pour savoir si vous pouvez être raccordés à la fibre optique il faut:

vérifier que votre logement est éligible grace au service suivant : http://www.thdbretagne.bzh/pratique/cartographie/

Si le logement se situe dans un immeuble collectif, le raccordement à la fibre doit être validé en assemblée générale de copropriété

Si c’est une habitation individuelle il faut contacter un fournisseur d’accès internet pour connaître les modalités de raccordement et souscrire une offre très haut débit.

Ce sont pour l’instant plus de 300 foyers, entreprises et site publics qui sont raccordables à la
fibre optique. Ils pourront ainsi profiter de débits de connexion à Internet équivalents à ceux
des métropoles et grandes agglomérations.
Les travaux se poursuivent néanmoins dans Guer et se prolongeront tout au long de l’année
2021. Au fur et à mesure de leur avancée, la commercialisation interviendra. Celle-ci est
vérifiable sur le site internet mentionné ci-dessus.

Revivez la mise en service de l’armoire de Guer et la conférence de presse du président du conseil régional:

Tags :

2 commentaires "Guer-OBC. Internet: des centaines de foyer ont accès à la fibre"

  1. Le raccordement à la fibre, c’est très bien, mais est-il bien nécessaire de couper l’accès des usagers (Orange dans mon cas) pour ce faire, surtout sans prévenir ? Déjà deux jours que l’accès Internet est coupé au sud de Guer en raison d’un « incident sur le réseau » survenu le 9 mars à 00:46, sans aucune date avancée pour le rétablissement de la connexion. Après la lecture de cet article, je comprends mieux pourquoi le réseau est subitement tombé le jour-même de l’arrivée de la fibre dans la commune… Le manque de « bras nécessaires pour réaliser les travaux que nécessite ce gigantesque chantier » peut-être ? Et je ne suis qu’à moitié sarcastique : je sais pertinemment que le secteur manque cruellement de main d’œuvre qualifiée, soit une situation pour le moins problématique. D’ailleurs, loin de moi l’idée de grogner sur le déploiement de la fibre, qui est sans conteste une réelle avancée en soi, particulièrement attendue par bon nombre d’entre nous (dont moi), mais en ces temps de télétravail ou d’entreprises fonctionnant grâce à Internet, se retrouver sans accès du jour au lendemain, ce n’est pas ce qu’il y de mieux pour la productivité.

    Heureusement qu’il reste la possibilité de bricoler un hotspot à l’aide d’un téléphone mobile pour retrouver un semblant de connexion et pouvoir continuer à travailler malgré tout… Ce n’est pas comme si la pandémie avait déjà une influence délétère sur l’activité d’un grand nombre d’entreprises, mais il est vrai qu’il s’agit généralement de PME, alors c’est moins grave… (Vous me passerez l’emploi d’un ton quelque peu agacé tout au long de ce billet, mais je dois dire que la situation a tendance à m’agacer un tantinet…)

    Aussi, au lieu de s’autocongratuler comme seuls savent le faire les « gens importants », ces mesdames et messieurs de Mégalis ou du conseil régional pourraient-ils user de leur importance pour (au minimum) demander à Orange qu’ils informent leurs abonnés, voire qu’ils réparent les connexions coupées dans les plus brefs délais ?

    1. Vous savez, au prix où ça nous coûte à nous les ploucs d’OBC qui seront équipés à la saint Glinglin pour vous vous équiper vous les Nantis… nous ne sommes pas prêts de pleurer sur votre sort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires