Vannes. Egalité filles-garçons: les accueils de mineurs en formation

Ce mardi 12 janvier 2021, s’est tenue au Palais des Arts et des Congrès de Vannes la dernière journée de formation-action animée par les PEP 56 (*) et destinée aux coordinatrices et coordinateurs des accueils collectifs de mineur(e)s (ACM) du Morbihan, comme par exemple les ALSH (centres de loisirs)… Pendant ce dernier temps d’échange, une malle pédagogique dédiée a été présentée aux acteurs du secteur enfance-jeunesse.

Dans le cadre de la politique des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes et de l’accompagnement des politiques éducatives locales, menées par la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) du Morbihan, la sensibilisation des plus jeunes aux questions de l’égalité est une des priorités du schéma départemental de prévention et de lutte contre les violences sexuelles et sexistes. C’est pourquoi, en partenariat avec les PEP 56, la DDCS a proposé à quarante professionnel(le)s du secteur enfance-jeunesse un parcours d’accompagnement afin qu’ils et elles interrogent leurs pratiques et leurs représentations afin d’agir à leur niveau pour promouvoir la culture de l’égalité.

des actions pour lutter contre les inégalités

Cette formation-action poursuit 4 objectifs: sensibiliser les professionnel(le)s des ACM aux enjeux de l’égalité filles/garçons; faire prendre conscience des stéréotypes véhiculés sur les temps d’animation auprès des enfants; faire évoluer les pratiques au sein des ACM et auprès des acteurs éducatifs du territoire; intégrer l’égalité fille-garçon dans les projets de territoire et promouvoir une démarche qualité. Elle s’est déroulée en trois temps et a permis de réaliser un diagnostic dans chaque structure et de lancer une réflexion sur le fonctionnement interne et les enjeux des représentations véhiculées par les équipes.

Après cette première constatation et la prise de conscience de leurs propres représentations, les participant(e)s ont échangé sur des actions à mettre en place pour lutter contre les inégalités et essayer de modifier des pratiques trop souvent stéréotypées ou “genrées” (ex : activités en extérieur pour les garçons / ateliers d’expression artistique pour les filles). La création d’un espace collaboratif leur a permis de mettre les outils élaborés en commun et de partager les pratiques inspirantes.

Une malle pédagogique à la disposition des structures d’accueil

Afin d’aider à la mise en œuvre de ces actions, une malle pédagogique a été mise à disposition des participants à l’issue de cette formation-action. Dans cette malle, on trouve de nombreux jeux de société relevant du thème de l’égalité ou des violences sexuelles et sexistes. La variété des jeux permet de toucher l’ensemble du public présent dans les ACM : de la petite enfance avec un jeu de memory sur les émotions, aux adolescents avec des jeux plus élaborés (escape game).

Des livres réalisés dans le respect des multiples qualités de chaque personne quel que soit son genre apporteront également un autre regard sur les rôles que chacun et chacune peut tenir dans la société (ex : « on n’est pas des poupées » ou « on n’est pas des super-héros »,…). Les structures désireuses pourront demander à utiliser cette malle pour organiser des actions spécifiques sur leur territoire.

(*)Les PEP 56, qui signifient Pupilles de l’Enseignement Public du Morbihan, sont une association laïque offrant à tous les enfants l’accès à la citoyenneté, l’éducation, l’intégration, la culture, aux soins, aux loisirs.

 


'Vannes. Egalité filles-garçons: les accueils de mineurs en formation' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.