Morbihan. 14 M€: la dotation exceptionnelle qui booste le vélo

14 millions d’euros. C’est l’enveloppe exceptionnelle dont dispose la préfecture du Morbihan pour financer des investissements qui s’inscrivent dans le cadre du plan de relance mis en place par l’Etat. Les responsables des communautés de communes du Morbihan ont été reçus à Vannes par le préfet il y a une quinzaine de jours, a expliqué notamment le maire de Guer, Jean-Luc Bléher lors de son dernier conseil municipal (à écouter sur notre vidéo ci-dessous à partir de 24mn 50). Cette somme est destinée à financer des investissements selon trois axes: la transition écologique, la santé et la préservation du patrimoine public et doit être distribuée aux collectivités locales (EPCI ou communes) via la DSIL (dotation de soutien à l’investissement local) par la préfecture, rapporte le maire de Guer.

Avec toutefois une condition: il faut que les projets soient nouveaux, que les travaux puissent débuter immédiatement et surtout que les dossiers soient déposés afin fin septembre. Cependant, selon le maire de Guer, il n’est pas obligatoire que le dossier soit complètement ficelé avant la date fatidique du dépôt fixée au 30 septembre. Une véritable course contre la montre pour les communes qui ne veulent pas laisser passer l’aubaine.

A priori, c’est le développement des circulations douces qui remporte la palme. Guer a décidé de présenter un plan de développement du schéma vélo ambitieux, mais c’est aussi le cas de plusieurs autres communes -dont Campénéac- qui ont inscrit le sujet en urgence à l’ordre du jour de leurs conseils municipaux.

Contactée, la préfecture n’a pas donné suite à notre demande d’informations complémentaires.


'Morbihan. 14 M€: la dotation exceptionnelle qui booste le vélo' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.