Missiriac. « Allo Houston, ici la lune! »

-Jacky Guyon-

Je me souviens de cette nuit pas comme les autres. J’étais gamin en vacances avec mes parents dans un terrain de camping des Alpes-maritimes. Une étrange effervescence régnait parmi les campeurs. Pour moi, l’évènement du jour c’était l’énorme poisson que j’avais réussi à capturer avec une ligne bricolée dans la rivière qui passait au pied de notre toile de tente. Mais en fait l’évènement, le vrai, -enfin celui que tout le monde attendait- se déroulait à 385 000 kilomètres de là… sur la lune. La nuit fut courte et agitée entre des rêves de combats épiques avec des poissons énormes et cette étrange déambulation vers un minuscule écran de télé devant laquelle nous étions des dizaines à attendre… C’était le 21 juillet 1969 et l’homme s’apprêtait à poser le pied sur l’astre de la nuit.

Comme le temps passe! Tout à l’heure j’ai revu, 50 ans plus tard, ces images incroyables sur un minuscule écran. Celui installé par le club d’astronomie de Missiriac dans son local sur le terrain de sport de la commune. L’association organise un week-end exceptionnel pour célébrer le cinquantième anniversaire de l’homme sur la lune. Elle propose une étonnante exposition alimentée notamment pas l’association Playmobil de Ploërmel qui revisite à sa manière l’épopée de l’espace. On peut aussi y voir des documents en tous genres et même un moulage de ce « petit pas pour l’homme mais un pas de géant pour l’humanité ». Il y a aussi bien sur le matériel utilisé par l’association pour observer le ciel. C’est d’ailleurs au programme de cette nuit de samedi à dimanche. On pourra voir la lune mais très tard dans la nuit.

Mais ce qui m’a le plus marqué, ému peut-être, c’est ce petit écran télé sur lequel repassent en boucle les images de cet extraordinaire évènement. C’est l’exacte réplique des postes de l’époque, mais lui est à l’effigie de Disney. Car en 1969, ce sont les équipes techniques de Disney qui ont assuré la retransmission des images. Et tout ça ainsi que bien d’autres anecdotes, souvent méconnues, les membres de l’association vous l’expliquent avec passion. Oui, ça donne un petit coup de vieux. Mais ça permet aussi de prendre la mesure de l’exploit qu’ont réalisé les astronautes américain en réussissant à se poser et à redécoller de la lune, presque sans ordinateur, alors qu’aujourd’hui plusieurs nations peinent à reconstruire une mission fiable pour y retourner.

Alors qu’il faisait encore jour, les visiteurs venaient, souvent en famille, ce soir à la rencontre du club d’astronomie de Missiriac, certains s’attardant pour déguster une galette saucisse en prenant un verre, histoire d’attendre que la nuit tombe…

L’aventure lunaire continue à Missiriac demain dimanche. Le club vous accueillera à partir de 15 heures. Car même en plein jour on peut observer l’astre du jour, grâce au matériel spécialisé dont il dispose. Si vous avez le temps, faites le détour!

Pratique:

Dimanche 21 juillet à partir de 15 heures 

Terrain de sport de Missiriac


'Missiriac. « Allo Houston, ici la lune! »' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.