Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Un alevinage exceptionnel en carnassiers

Oust à Brocéliande

Publié le 24 janvier 2019

Malestroit. Un alevinage exceptionnel en carnassiers

Le déversement de truites d’élevage dans les parcours de pêche en 1ère catégorie en début de saison est une pratique assez courante. L’AAPPMA de Malestroit en effectue deux tous les ans. Par contre l’alevinage en d’autres espèces et notamment en carnassiers est assez rare. C’est pourtant l’opération à laquelle se sont livrés les pêcheurs malestroyens ce jeudi après-midi. Des sandres de toutes tailles (de 12 cm à de gros reproducteurs), des brochets de 2 ans, des black bass ainsi que du poisson dit « fourrage » (gardon notamment) dont se nourrissent les premiers ont été déversés en divers points du canal et de la Vieille rivière à partir de Malestroit sur une distance de 5 à 6 km.

C’est un pisciculteur de Missillac en Loire Atlantique qui a livré ce poisson élevé naturellement en étang. Le déversement des poissons s’est déroulé en présence de Pierre Jan, le président de l’AAPPMA et des membres du bureau. « Il y a deux ans, nous avions aleviné avec du black bass, mais le précédent alevinage en brochets et sandres remonte à des années. Nous avons décidé de l’effectuer afin de répondre à la demande des sociétaires, mais aussi pour renouveler les souches et maintenir la qualité de la faune piscicole… », résume Pierre Jan.

La pêche aux carnassier en 2è catégorie, ferme ce dimanche 27 janvier. Elle ouvrira le 1er mai. La pêche à la truite elle ouvrira le 9 mars prochain.

1 commentaire "Malestroit. Un alevinage exceptionnel en carnassiers"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires