Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Ploërmel. SCOT : la lettre ouverte du maire de Sérent

Oust à Brocéliande

Publié le 29 janvier 2018

Pays de Ploërmel. SCOT : la lettre ouverte du maire de Sérent

Alain Marchal, le maire de Sérent, dans un entretien qu’il nous a accordé le 18 janvier dernier expliquait ses réserves sur le SCOT, ce document qui va instituer des règles d’urbanisme sur le Pays de Ploërmel. Adopté par le Pays de Ploërmel, ce document doit être désormais examiné par chaque conseil municipal qui doit se prononcer pour ou contre et cela dans un délai de trois mois. Il nous avait alors indiqué son intention de diffuser une lettre ouverte à tous les maires du pays de Ploërmel. C’est ce qu’il fait aujourd’hui. ette position du maire de sérent avait suscité une vive réaction du maire de Ploërmel et président du Pays, Patrick Le Diffon.

Nous publions ci-dessous cette lettre ouverte.

« Madame, Monsieur le Maire,

Vous avez dernièrement reçu le projet de Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Pays de Ploërmel sur lequel votre conseil municipal doit émettre un avis dans les trois mois. Sur la délibération du Comité Syndical jointe, vous avez pu noter que j’avais émis un vote défavorable à ce projet de SCoT.

Si l’on peut partager certains objectifs, notamment la progression démographique à l’horizon 2035, la philosophie retenue et les moyens proposés ne paraissent pas être en mesure de répondre aux besoins de l’ensemble de notre territoire.

Le fondement de l’organisation territoriale proposé dans ce projet de SCoT, repose sur la définition de l’armature territoriale. Celle-ci aboutit à renforcer les pôles structurants et d’équilibre au détriment des autres communes tant en matières d’infrastructures, d’équipements commerciaux ou d’activités industrielles. Ce projet tend donc à accentuer les déséquilibres déjà existants.

En matière d’habitat, la mise en compatibilité des documents d’urbanisme locaux avec le SCoT risque d’avoir des conséquences importantes sur les surfaces à bâtir. Vous pouvez d’ailleurs mesurer sur les documents joints le nombre d’hectares qui resteront ouverts à l’urbanisation. Sans négliger les lois Grenelles, ALUR et autres, une gestion et une optimisation du foncier en lien avec la profession agricole aurait été manifestement préférable. 2

S’agissant de la mobilité, de la mixité sociale et des services de proximité, la densification autour des pôles structurants ne permet pas la diversité et risque de transformer en « zones dortoirs » les autres communes dites « pompeusement » pôles de proximité.

Ce projet qui date de plusieurs années a nécessité de nombreuses réunions au cours desquelles les enjeux ont été rappelés. Des propositions de développement basées sur les bassins de vie n’ont pas été écoutées et cela m’apparait regrettable. Une politique d’aménagement volontariste basée sur les complémentarités et les synergies entre les différentes communes aurait probablement donnée une véritable dynamique à l’ensemble du territoire.

A contrario, ce projet de SCoT qui se veut et se dit rural n’est en fait pas très différent d’un SCoT urbain et il n’apparait donc pas adapté à notre réalité de terrain.

Ce SCoT a été présenté comme étant celui des élus. En conséquence, avant que vous ne vous prononciez et à la lumière des recommandations que vous faites à vos administrés lors des voeux, je tenais à vous résumer les raisons de mon opposition à ce projet.

Comptant sur votre compréhension,

Je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur le Maire, mes salutations distinguées.

Alain MARCHAL,

Maire de Sérent,

Membre du Comité Syndical du PETR

PS : Nos députés et sénateurs ont été saisis par un certain nombre d’entre nous pour amender les textes de Loi en matière d’urbanisme. En leur apportant un large soutien nous pouvons renforcer leur action. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires