Accueil / Oust à Brocéliande / RETRO 2016. Colère paysanne et tempête commencent l’année

Oust à Brocéliande

Publié le 26 décembre 2016

RETRO 2016. Colère paysanne et tempête commencent l’année

Juste avant de basculer dans une nouvelle année, il est temps de se replonger dans les moments forts qui ont marqué l’année qui s’en va. C’est ce que nous allons faire tout au long de cette semaine, à raison de deux mois par jour.

Voici donc un petit rappel des évènements forts des mois de janvier et février 2016.

JANVIER

A Malestroit, la polémique entamée en fin d’année précédente au sujet de l’abandon du contournement de Malestroit continue de faire des vagues. Lors de ses voeux, le maire de Missiriac hausse le ton et met les points sur les « i ».

A Malestroit encore, l’énigme du Grand projet tient la population en haleine. Le maire Bruno Gicquello avait laissé entendre qu’il le révélerait lors de ses voeux. Ce soir-là, la salle des fêtes est comble, mais le mystère reste entier. Par contre, le maire ne donne pas la parole aux autres élus, notamment au président de la CCVOL. L’affaire fait grand bruit…

En ce mois de janvier, l’évènement, c’est aussi la constitution de la commune nouvelle du Val d’Oust. Lors de ses voeux, Gaelle Berthevas explique pourquoi elle ne s’associe pas au projet. La Chapelle-Caro, Le Roc-Saint-André et Quily poursuivent le projet. De justesse Michel Guégan, est élu maire de la nouvelle entité. La commune nouvelle du Val-d’Oust est née et doit choisir de rester au sein de la CCVOL ou de rejoindre Josselin communauté. A la stupeur générale, le Val d’Oust décide de rejoindre Josselin

Les projets de fusions entre les communautés de commune sont aussi à la Une de l’actualité du mois de janvier. La CCVOL et plusieurs communes du secteur votent contre le projet du préfet de rassembler la CCVOL, Guer et La Gacilly. Malestroit par contre se réjouit de cette perspective. A la fin du mois la commission départementale se réunit sous la présidence du préfet pour constater que le plan de ce dernier est admis dans tout le département, sauf… à la CCVOL. Une commission spéciale est mise en place pour étudier « le cas de la CCVOL »

Mais c’est la détresse des paysans qui marque cette fin du mois de janvier. Des manifestations se répètent un peu partout et notamment sur la 4 voies à la hauteur de Ploërmel. Des colonnes de fumée noire s’élèvent au-dessus des barrages, les barrages se multiplient, c’est la galère pour les automobilistes…

FÉVRIER

Les conditions météorologiques se dégradent en ce début de mois. Deux violentes tempêtes frappent le Morbihan. Une ligne à haute tension s’abat sur la route à Questembert, un TGV est bloqué, les pompiers doivent intervenir des centaines de fois pour réparer les dégâts…

La colère paysanne ne faiblit pas et c’est contre les grandes surfaces que se tournent les agriculteurs. A Ploërmel, ils organisent le siège du magasin Leclerc qui est obligé de fermer ses portes…

A Loudéac, des centaines d’élus de tous bords se rassemblent pour apporter leur soutien au monde paysan.

La commune de Ruffiac a réussi un exploit : elle a réussit à trouver un successeur à son médecin parti à la retraite. Le nouveau généraliste est accueilli à bras ouverts

A Ploërmel, l’avenir du Sacré-Coeur est évoqué au conseil municipal. La municipalité envisage sa démolition.

 

 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires