Accueil / Solidarité Ukraine / Beignon. Toute la commune entoure les réfugiés ukrainiens

Solidarité Ukraine

Publié le 12 mars 2022

Beignon. Toute la commune entoure les réfugiés ukrainiens

Le témoignage bouleversant de Valentina

Emouvant, poignant, tragique… Ce samedi soir, Sylvie Hourmand maire de Beignon organisait une réception avec un double objectif: rendre hommage à la solidarité des habitants et accueillir 8 réfugiés ukrainiens. « Nous souhaitons accueillir Léna, Anna, Valentina et les enfants comme il se doit. Ils vont vivre à Beignon, parmi nous, avec nous », lance la maire devant une table drapée de nappes aux couleurs de l’Ukraine.

Dans l’assistance, parfois des larmes s’échappent en entendant le récit de cette histoire épouvantable qui nous percute au plus profond de nous-mêmes. « Je pense que les gens se rendent compte que la guerre est à nos portes et les gens se projettent. « Il y a beaucoup de concitoyens qui me disent: ça pourrait être nous », explique Sylvie Hourmand.

L’aventure du voyage de ces ukrainiens remonte à une dizaine de jours. Dominique Lamballe, le patron de l’entreprise Fenetréa de Beignon en retrace le déroulé. Le père de son épouse est Russe et sa mère est ukrainienne, née dans la région du Donbass. « Le jeudi soir à 22 heures (ndlr: le 3 février dernier) on a reçu un appel de ses cousines pour savoir si elles pouvaient venir », raconte Dominique Lamballe. Huit personnes qui arrivent, c’est une question… », reconnait ce dernier. Très vite l’accueil s’est organisé, tandis que les 8 cousines ukrainiennes prennent la route de la France avec juste un minuscule sac à dos, bouclé à la hâte. Ensuite, c’est le train bondé, jusqu’à la frontière polonaise puis l’allemagne et enfin la France.

Pendant ce temps, la mobilisation s’est mise en place en France. Originaire de Beignon, Dominique Lamballe trouve vite une maison libre. Reste à la meubler. « J’ai appelé Sylvie (ndlr: la maire de Beignon) et elle m’a simplement dit « je m’en occupe »… ». Aussitôt une immense chaîne de solidarité s’est mise en marche à Beignon. « En 24 heures, on avait équipé toute la maison de la petite cuillère au frigo. J’ai reçu plus de 250 SMS… Il y a eu un très très grand élan de solidarité et ça fait plaisir », constate Sylvie Hourmand. Elle a donc décidé d’organiser ce samedi soir cette cérémonie d’accueil à la fois pour remercier tous les donateurs mais aussi assurer les réfugiées de la solidarité de toute la commune.

Dès lundi, les enfants iront à l’école de Beignon et les réfugiées ont déjà un emploi en perspective.

Revivez la cérémonie d’accueil et les témoignages des différents acteurs de cette mobilisation hors norme. Prenez aussi le temps d’écouter le témoignage bouleversant de Valentina, une des réfugiées qui s’exprime dans un français irréprochable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires