Accueil / Oust à Brocéliande / Guer-Sérent-La Gacilly. Petites villes de Demain: c’est parti!

Oust à Brocéliande

Publié le 12 juillet 2021

Guer-Sérent-La Gacilly. Petites villes de Demain: c’est parti!

De gauche à droite, Pierrick Lelièvre, Jean-Luc Bléher, Guillaume Quenet, Yves Hutter et Jean-François Guihard

Ce lundi matin, Joël Giraud, le secrétaire d’Etat chargé de la ruralité vient au Palais pour signer la fiche action pour le financement du chef de projet “Petites Villes de demain”.

Ce dispositif Petites Villes de Demain qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance se déploie un peu partout. Vendredi matin , le préfet du Morbihan a signé la convention avec Lorient agglomération et l’après-midi, c’est son directeur de cabinet, Guillaume Quenet qui ratifiait la convention avec Jean-Luc Bléher, le président de l’OBC mais aussi maire de Guer et les maires des deux autres communes du territoire retenues pour entrer dans ce dispositif, Yves Hutter pour Sérent et Pierrick Leliève pour La Gacilly. Délégué chargé de ce dossier à l’OBC, Jean-François Guihard participait à cette cérémonie symbolique, mais qui a pour objectif de donner à certaines communes les moyens de se développer.

La ville de Malestroit qui avait été pressentie pour être l’une de ces communes a refusé cette opportunité et c’est Sérent qui a été retenue à sa place. Ce qui permet une répartition équilibré de ces aides sur le territoire de l’OBC.

Dans son intervention, Guillaume Quenet a souligné la volonté de l’Etat “d’aider les collectivités qui ont envie d’avancer”. Il détaillé d’une façon très pédagogique le projet et a indiqué que la Banque des Territoires avait décidé de mettre en place un accompagnement permettant de financer la mise en place du dispositif.

celui-ci entre désormais dans une phase concrête. Lors de sa réunion, jeudi soir à La Gacilly, l’OBC a lancé les appels à candidature pour recruter un chef de projet «petites villes de demain» et un manager de commerces, des postes largement financés par l’Etat.

Au total, 24 communes du Morbihan bénéficient de ce dispositif.

Ecoutez les explications du directeur de cabinet du préfet:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires