COVID 19. A Vannes, déjà 1000 vaccinations dans la journée!

Le vaccinodrome du Morbihan a ouvert ses portés mardi, mais c’est ce mercredi après-midi qu’il a été officiellement inauguré par le préfet, Patrice Faure en compagnie des différents acteurs qui ont oeuvre à la création de cet outil. Installé dans le gymnase de Kercado à Vannes, ce centre va jouer un rôle déterminant dans le développement de la campagne de vaccination. Sa montée en puissance est fulgurante. De 600 personnes vaccinées mardi, il est passé dès ce mercredi à un millier. Ce sera désormais son rythme de croisière avec une possibilité de porter cette capacité à 1500 vaccinations par jour. Evidemment tant qu’il y aura assez de doses de vaccins.

Car désormais, avec en plus de ce vaccinodrome départemental, une dizaine de centres répartis sur le territoire, le Morbihan dispose des structures suffisantes pour accueillir tous ses habitants. Mais il n’ya pas que les structures qui sont opérationnelles. Car il faut des professionnel(le)s pour réaliser tous ces vaccins. Les médecins, les infirmier(e)s, les pharmaciens sont mobilisés. Il y a aussi désormais les sapeurs-pompiers du Morbihan dont 220 ont reçu une formation leur permettant de réaliser les injections. C’est l’un des engagements les plus forts de Bretagne et ce mercredi, les premiers vaccinateurs pompiers étaient à pied d’oeuvre à Kercado (voir vidéo). Et il y aura aussi les vétérinaires qui seront affectés dans les centres de vaccinations dès qu’ils auront reçu la formation nécessaire dont un décret paru au journal officiel ce matin précise le contour.

Le seul problème susceptible de freiner cet élan, a bien insisté le préfet, c’est une défaillance dans les livraisons de vaccins. Mais pour les prochaines semaines le planning prévisionnel semble plutôt confirmer un rythme continu et en augmentation constante.

Car aujourd’hui, la question de l’adhésion du public à la vaccination ne se pose plus. Au contraire, l’impatience se fait sentir et les couacs signalés dans la prise de rendez-vous agace au plus haut point une population usée par des mois de crise sanitaire. Et les messages gouvernementaux incitant à la vaccination se heurtent à la réalité. Ainsi, alors que dans une dizaine de jours, la possibilité de se faire vacciner va être ouverte aux plus de 60 ans, on en est toujours à tenter de terminer celle’  des plus de 75 ans ou des plus de 70 ans avec des risques. Et ce n’est pas une mince affaire, puisque “seulement” 60% de cette catégorie serait actuellement vaccinée. Alors, c’est une vraie course contre la montre qui est engagée avec notamment à la manoeuvre, la CPAM du Morbihan dont le président Mohamed Azgag rappelle que ses services contactent à longueur de journée les personnes de cette tranche d’âge. Et il y a du travail puisque 27 000 Morbihannais sont concernés dont 14 000 disposant d’un téléphone fixe vont être appelés par les services de la CPAM du Morbihan et les 13 000 autres qui ont un téléphone portable vont eux être contactés par une plateforme nationale. “25 % d’entre eux auront un rendez-vous dans les prochains jours”, promet le préfet. L’ARS espère avoir vacciné toute cette tranche d’âge fin avril.

Alors pour les plus de 60 ans qui selon le président de la République, peuvent espérer une vaccination à partir du 17 avril, et les plus de 50 ans à partir de la mi-mai, la “patience”, lance David Robo, le maire de Vannes est une vertu indispensable. La directrice départementale de l’ARS, attend dans les tous prochains jours, le feu vert pour lancer la prise de rendez-vous en mai. Il faudra être réactif mais surtout encore affronter l’ogre “Doctolib”…

Pourtant, le préfet se prend à rêver à une sortie du tunnel pas si lointaine, à l’issue d’un sacré calcul (à partir de 18 mn sur la vidéo) “aujourd’hui, c’est 300 400, 600 personnes qui sont vaccinées en 48 heures, il est difficile de faire mieux. Aujourd’hui c’est près de 13000 personnes qui sont vaccinées par semaine. Si on nous donne le double on fera 26 000 sans aucune difficulté pour arriver à 30 000 par semaine. Dix semaines à 30 000, ça fait 300 000  personnes auxquelles on rajoute les 200 000 qui sont quasiment vaccinées ça fait 500 000 personnes sur une population de 550 000, à l’été il restera plus grand chose…”

Le rendez-vous est pris.

Pratique: pour prendre rendez-vous: www.doctolib.fr ou par téléphone: 02.97.01.99.56.


'COVID 19. A Vannes, déjà 1000 vaccinations dans la journée!' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.