Ploërmel communauté. Les enjeux d’une installation hors norme

C’est une réunion d’installation qui commencera tôt et finira très tard. Ce jeudi, les 57 délégués communautaires de Ploërmel communauté élus lors des élections municipales seront officiellement installés.

Une réunion de mise en place hors normes par son amplitude horaire puisqu’elle débutera à 17 heures. Et les nouveaux élus ne devraient pas quitter la salle avant la tombée de la nuit. Car en guise de cadeau de bienvenue, Patrick Le Diffon, le président sortant, a concocté un menu aux petits oignons qui aurait de quoi remplir deux réunions. Avec dans un premier temps, la réunion d’installation et l’élection du président et des vice-présidents -à bulletins secrets pour chacun d’entre eux- puis dans un 2è temps, le vote des budgets. Pas de quoi impressionner Patrick Le Diffon, un boulimique du travail, mais une entrée en matière musclée pour les nouveaux. Ce n’est pourtant pas un bizutage, mais tout simplement les conséquences de la crise sanitaire liée au coronavirus qui a repoussé la mise en place des intercommunalités et perturbé le vote du budget, normalement prévu avant la fin du mois de mars (voir l’ordre du jour en cliquant ici). Et là, le temps presse puisque la date butoir est fixée au 30 juillet…. Petite consolation, il n’y aura pas besoin de convoquer une deuxième réunion budgétaire. Et puis, une pause casse-croûte est prévue à la mi-séance pour reprendre des forces…

Côté exécutif, pas de surprise à attendre -enfin à priori-. Patrick Le Diffon sera reconduit dans ses fonctions de président et lui qui aime les choses « carrées » a déjà réglé la répartition des vice-présidences qui devraient voir émerger de nouvelles personnalités. Mais l’élection de ces vice-présidents peut aussi voir des candidatures inattendues apparaître…

Comme sa voisine l’OBC, Ploërmel communauté affiche une sur-représentation masculine puisque sur ses bancs on ne dénombre que 20 femmes, soit là aussi moins de 40% des effectifs. Un déficit que le président a probablement pris en compte dans le dosage des responsabilités. Autre problématique commune avec l’OBC, c’est la nécessaire attention qui doit être portée aux petites communes. mais d’une façon différente car cela concerne aussi les villes moyennes  de la proche périphérie de Ploërmel. Elles-aussi voudraient exister sans perdre leur identité dans l’ombre de la ville centre qui à l’échelle du territoire fait figure de mégapole.

A suivre ce jeudi après-midi dès 17 heures…

La composition de la nouvelle communauté de communes:

CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES - Feuil1

 


'Ploërmel communauté. Les enjeux d’une installation hors norme' a 1 commentaire

  1. 15 juillet 2020 @ 21 h 10 min Jo

    Monsieur Le Diffon, quelle belle preuve de démocratie !! Tout est apparement déjà écrit… le Président, les vices présidents …
    À quoi bon convoquer les conseillers communautaires pour cette mascarade, ou alors passer directement à la deuxième partie : le budget, qui sera certainement profitable à la communauté entière, petites communes comprises . Elles représentent à elles seules les deux tiers de la communauté, mais ne sont représentées que par un quart au conseil communautaire. Est ce celà la démocratie ??

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.