Morbihan-Ploërmel. Les soignants expriment leur mal-être

Ils veulent des actes. Ceux que d’une façon générique on désigne sous le nom de soignants manifestaient dans la rue ce mardi, partout en France. leur inquiétude et leur impatience. Ils ont bien entendu toutes les promesses gouvernementales de revalorisation de leurs métiers en marge de la crise du coronavirus, mais ils ne voient rien venir. Ou du moins, ils ont le sentiment que les choses trainent en longueur et se demandent si au bout du compte, quelque chose va changer pour eux. Car derrière les belles paroles, la réalité du terrain, du quotidien est toujours la même et ce ne sont pas quelques centaines d’euros lâchés par ci par là qui vont arranger les choses.

A Malestroit, conférence de presse de la CFDT santé-sociaux

Dans une conférence de presse, la CFDT santé sociaux du Morbihan a passé au crible ce quotidien, à partir d’exemples concrets tirés de leur propre expérience. A cette conférence de presse étaient présents des représentants de tous les secteurs de la santé: le milieu hospitalier public mais aussi privé, ou bien encore les aides à domicile qui travaillent dans l’ombre. Car ce que réclament les syndicalistes de la CFDT c’est qu’aucun secteur ne soit oublié d’une éventuelle réforme qui pourrait naître du Ségur de la santé. Ils veulent aussi une véritable revalorisation de leur métier qui ne se cantonne pas à quelques primes et aussi une amélioration sensible de leurs conditions de travail. Ils soulignent l’importance et l »urgence des enjeux: les équipes sont épuisées et auront bien du mal à faire face à cette 2è vague que tout le monde redoute, sans parler des centres de formation qui, selon la CFDT, n’arrivent pas à remplir leurs promotions, faute de candidats. La santé n’est plus un secteur qui attire les jeunes. Et cela a une conséquence immédiate, selon les syndicalistes, un déficit de remplaçants pour cet été qui les oblige à s’auto-remplacer et donc à se fatiguer encore un peu plus…

Ecoutez ce plaidoyer des responsables départementaux de la CFDT santé-sociaux lors de leur conférence de presse:

A Ploërmel, rassemblement devant l’hôpital de jour

Le personnel soignant de la hôpital de jour a mené une action symbolique ce mardi en tout début d’après-midi devant l’hôpital de jour de Ploërmel. L’objectif de cette manifestation était d’exprimer un « ras le bol » et de dénoncer l’absence de psychiatres sur le secteur:


'Morbihan-Ploërmel. Les soignants expriment leur mal-être' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.