Pays de Ploërmel. Job dating d’été: les ADMR recrutent

Certains métiers définissent par leur exercice le terme humanité bien mieux que le dictionnaire. L’ADMR est de ceux-là. ADMR pour Aide à Domicile en Milieu Rural. Des hommes et des femmes qui chaque jour accompagnent les familles ou le plus souvent nos ainés dans leur vie quotidienne. Ils ou elles sont là tôt le matin, le midi, le soir pour servir les repas, faire les toilettes quotidiennes, les courses mais aussi assurer un lien social primordial. Les ADMR sont aussi des remèdes à ce mal terrible qu’est l’isolement…

« C’est un métier que l’on pratique par vocation. Il ne peut pas en être autrement… », s’accordent à dire Angélique Mauge et Morane Havard-Laly, les deux responsables de secteur de la maison de Pays ADMR. Salariées de la fédération ADMR du Morbihan, elles sont basées au Val d’Oust et coordonnent avec une secrétaire, les activités d’une dizaine d’associations qui quadrillent le Pays de Ploërmel (Ploërmel, Josselin, Mauron, La Trinité Porhoët, Le Roc Saint André, Guer, Malestroit, Ruffiac, Pleucadeuc). Chacune de ces associations locales est autonome et gérée par des bénévoles et une secrétaire. La structure fédérale assure des taches administratives communes telles que l’établissement des fiches de paie. Au total toutes ces structures représentent environ 250 aides à domicile qui viennent en aide à 2400 usagers. Les vacances d’été approchent et les ADMR ont donc besoin de renforts pour palier aux absences pour congés estivaux. « En cette période, nos besoins sont plus importants, mais nous sommes en situation de recrutement permanent… », indiquent Angélique Mauge et Morane Havard-Laly. C’est pour faire face à ce besoin qu’une journée « job dating d’été » est organisée lundi prochain à Ploërmel (*).

Ces offres d’emploi s’adressent à un public très large soit ayant suivi une formation sanctionnée par un diplôme de service à la personne (BEP ou Bac pro ou d’assistant(e) de vie aux famille (à l’issue d’un stage de 6 mois de formation adulte). Mais cela peut concerner des gens présentant une expérience personnelle montrant leurs capacités à assurer ce métier. on y retrouve le sens du contact, des capacités d’adaptation, le sens de la relation humaine, du contact, la bienveillance. « Cette dimension humaine est primordiale et en tous cas l’âge n’est absolument pas un critère de sélection. Il est arrivé que l’on recrute des retraité(e)s », soulignent les responsables de secteur. Des stages de mise en situation sont organisés en collaboration avec Pôle emploi pour vérifier la compatibilité des candidat(e)s avec la fonction.

Compte tenu de la situation sanitaire que traverse le pays, la question du risque se pose dans la mesure ou l’exercice de ce métier se fait au contact direct avec des personnes. « Nous n’avons enregistré aucun cas de contamination même au plus fort de la crise alors que nous n’avons jamais arrêté nos interventions. Nous avons réduit les activités de ménage, mais sans les interrompre totalement. Les quelques minutes que nous passions avec nos usagers c’était parfois leur seul contact. Et nous sommes attachés à maintenir la dimension sociale de notre métier. C’était aussi une façon de conserver une veille qui aurait pu permettre de déceler d’éventuelles suspicions. Chaque ADMR est sensibilisé(e) et dispose de fiches permettant de repérer les symptômes du COVID. Ils ou elles interviennent toujours masqué(e)s et sont doté(e)s de tenues complètes identiques à celles du milieu hospitalier pour faire face à toute éventualité. Toute la structure est également là pour assurer le soutien et transmettre les consignes », détaillent Angélique Mauge et Morane Havard-Laly.

Si vous vous sentez la fibre pour exercer ce métier-passion dédié à son prochain, rendez-vous à ce job dating d’été auquel vous êtes invités à venir avec votre CV et… un masque!

(*)Fiche technique:

Territoire concerné: Ploërmel, Josselin, Mauron, La Trinité Porhoët, Le Roc Saint André, Guer, Malestroit, Ruffiac, Pleucadeuc

Durée du travail: en moyenne 25 heures par semaine, correspondant aux actes de vie (repas du matin, midi et soir) mais tenant compte des impératifs ou des souhaits personnels

Missions: souvent auprès des personnes âgées mais aussi auprès des familles pour un soutien lors de divers évènements (maternité, maladie…)

Salaire: sans formation c’est sur la base du SMIC , mais les salaires sont régis par une convention collective. Les déplacements sont compensés par une indemnité kilomètriques et le temps des déplacements est valorisé (intégré dans le temps de travail)

Job dating d’été:

Quand: lundi 15 juin de 9 h 30 à 17 heures

Où? ADMR de Ploërmel, 26 rue du Général Leclerc à Ploërmel

Pôle emploi sera présent

Venez avec un CV et un masque

 


'Pays de Ploërmel. Job dating d’été: les ADMR recrutent' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.