Coronavirus. Vannes-Ploërmel-Malestroit: le détail de la crise sanitaire

Une réunion des représentants des établissements de santé publics et privés du territoire de santé de Vannes à Ploërmel s’est tenue ce lundi 18 mai pour partager un point de situation COVID et échanger sur les conditions de reprise d’activité.

En voici le bilan détaillé:

Point de situation au 15/05

file active de patients covid hospitalisés dans chaque établissement :

-CHBA (centre hospitalier Bretagne Atlantique) : 199
-HPO (hopital privé Océane) : 41
-CH (centre hospitalier) Ploërmel : 12
-Clinique des Augustines : 13
-Nombre de patients covid hospitalisés
-CHBA : 13 patients (4 en réanimation, 4 en médecine, 1 en pneumologie, 4 en SSR)
-HPO : 5 (2 en réanimation, 3 en médecine)
-Ploërmel : 2 (1 en médecine, 1 en SSR)
-Clinique des Augustines : 4

Nombre de professionnels testés covid+

-CHBA : 29
-HPO : 4
-CH Ploërmel : 3
-Clinique des Augustines : 10
-EPSM Morbihan : 5
Au 11 mai, le nombre de nouveaux cas était stabilisé et le nombre de patients hospitalisés a diminué, notamment en soins critiques.
-Une semaine après le déconfinement, la tendance est toujours à la décrue, on perçoit une légère hausse de l’activité classique et il faut rester vigilants pour les semaines à venir, car le virus continue à circuler.

Filière covid

-Rappel de la stratégie nationale de contact-tracing post-confinement
Suite au déconfinement, la stratégie nationale de contact-tracing est organisée en 3 niveaux :
-Niveau 1 : Médecine de ville et établissements de santé :
-Prise en charge des cas possibles : prescription du test, prescription de masques, mesures d’isolement
-Identification a minima des personnes contacts du foyer
-Évaluation de la situation du foyer du cas
-Niveau 2 : plateformes territoriales de l’Assurance Maladie
-Identification des personnes contacts à risque
-Prise en charge des personnes contacts à risque identifiées : organisation des tests, de l’accès aux masques, et des mesures de quatorzaine
-Interface avec Niveau 3
-Niveau 3 : ARS en lien avec Santé publique France :
-Détection des clusters
-Gestion des situations complexes (écoles, EHPAD, prisons)
-Organisation campagnes de dépistage ciblées
-Organisation territoriale du dépistage
En lien avec cette nouvelle stratégie, les prélèvements sont désormais réalisés :
-sur prescription de la médecine de ville : dans un laboratoire privé, une structure ambulatoire ou au centre de consultation du CHBA
-dans les services des établissements de santé pour les patients hospitalisés
-par les HAD de l’Hôpital Privé Océane ou de l’hôpital de Ploërmel et par la Clinique des Augustines pour les 1er cas dans les structures médico-sociales
-par des équipes de réponses rapides multidisciplinaires pour les situations complexes (collectivités, EHPAD, écoles…) sur décision de l’ARS
-Maintien d’une capacité de soins dédiée au COVID-19
Dans l’hypothèse d’une résurgence de l’épidémie, une filière covid territoriale est maintenue avec des lits dédiés, en soins critiques, médecine et SSR, et des lits réactivables, sur l’ensemble du territoire.

Reprise progressive de l’activité classique et déprogrammée

La reprise d’activité doit être priorisée pour éviter les pertes de chance
Pour l’activité chirurgicale et interventionnelle, cette reprise progressive est basée sur une analyse bénéfices/risques qui permet de classer les patients en 3 catégories : urgent (rouge), semi urgent (orange), non urgent (vert).
Elle tient compte des recommandations des sociétés savantes, et est tracée via une fiche d’évaluation bénéfices/risques en période épidémique partagée entre les établissements.
La reprise d’activité chirurgicale et interventionnelle est basée :
-sur une coordination territoriale qui définit collégialement les principes
-sur une coordination locale qui définit la programmation
-sur des pratiques harmonisées de dépistage COVID pré-opératoire : réflexion concertée pour une harmonisation des pratiques (échanges associant les infectiologues, les chirurgiens, les réanimateurs et anesthésistes)
-sur les protocoles d’épargne des produits pharmaceutiques contingentés

Pilotage territorial efficace et réactif de l’activité

Il est indispensable d’assurer un pilotage de l’activité de soin pour adapter les décisions en fonction de l’évolution de l’épidémie.
-Le pilotage est coordonné sur le territoire de manière collégiale grâce à la mise en oeuvre d’une cellule de coordination territoriale intégrant tous les établissements sanitaires, et piloté par le CHBA en audioconférence bi-hebdomadaire, et d’une cellule de gestion des lits mise en place dès le démarrage de l’épidémie.
-Les indicateurs suivants sont suivis pour mesurer l’évolution de l’épidémie, la disponibilité des ressources et orienter la stratégie de réponse :
-données épidémiologiques,
-état des stocks et projections des produits pharmaceutiques sensibles,
-disponibilité en lits de soins critiques.
-La période estivale doit également être préparée, avec un éventuel flux de patients supplémentaire lié à la saisonnalité. Cela nécessite de maintenir une coordination territoriale des établissements du territoire 4 pour suivre la situation, favoriser la fluidité du parcours patients et connaitre la disponibilité des lits

Mesures de précaution mises en place dans l’ensemble des établissements pour sécuriser les prises en charge.

Pour sécuriser la prise en charge des patients, un certain nombre de mesures sont mises en oeuvre :
-Maintien des filières dédiées de prise en charge des patients cas suspects et cas confirmés covid+.
-Sécurisation par l’évaluation du risque covid pour tout usager avant son entrée (sauf urgences) via un questionnaire avant consultation ou admission. Ce questionnaire, accompagné d’un flyer d’information lui présentant les mesures de précaution mises en oeuvre dans l’établissement, va être envoyé à chaque patient, par mail ou par courrier, avant sa venue en consultation ou en hospitalisation.
-Limitation des flux :
-Aménagement des plages de consultations et limitation du temps d’attente des patients, respect des distanciations physique sur l’ensemble des circuits,…
-Poursuite de la téléconsultation lorsque cela s’avère possible et pertinent
-Interdiction des accompagnants et des visites sauf exception et sur autorisation (modalités adaptées selon les services)
-Mesures barrières : Port de masques obligatoire et hygiène des mains dès l’entrée dans l’établissement pour tout usager et à renouveler régulièrement.
-Application des mesures de distanciation physique dans tous les lieux d’accueil et de prise en charge
– Bionettoyage renforcé

Les dates clés de la crise:

-Mardi 31 décembre 2019 : l’existence de l’épidémie à Wuhan est rendue publique
-Mardi 14 janvier 2020 : le Ministère de la santé français alerte les ARS
-Lundi 24 février 2020 : le CHBA est identifié comme établissement de niveau 2 pour l’accueil des patients covid.
-Mercredi 26 février 2020 : Accueil du 1er cas suspect régulé par le 15 en UHCD au CHBA
-Samedi 29 février 2020 : Confirmation du 1er cas COVID+ hospitalisé en réanimation au CHBA
-Dimanche 01 mars 2020 : Identification par l’équipe médicale du CHBA et confirmation par la DGS du 3ème cluster français : Auray, Crac’h, Carnac => Arrêté préfectoral de fermeture des Ets scolaires, périscolaires et d’accueil collectifs
-Lundi 02 mars 2020 : Ouverture du centre de consultations ambulatoires au CHBA, pic d’appels au SAMU et renfort régulation, activation des organisations et circuits covid
-Mardi 10 mars 2020 : Pic d’accueil de patients cas suspects ambulatoires avec plus de 140 passages adultes et enfants. Comité stratégique du GHBA élargi à l’ensemble des établissements du territoire.
-Vendredi 13 mars 2020 : Activation du plan blanc du CHBA Niveau 2 – Plan de déprogrammation et de continuité
-Samedi 14 mars 2020 : Passage en stade 3 du plan national de lutte contre le covid
-Mardi 17 Mars 2020 : Confinement général
-Jeudi 26 mars 2020 : 1er transfert patient réanimation à HPO
-Dimanche 29 mars 2020 : Pic du nombre de patients covid hospitalisés au sein du CHBA 54 patients dont 22 en réanimation
-Dimanche 5 avril 2020 : Opération Evasan – Chardon 7 => transfert de 4 patients de la région Ile-de-France en réanimation
-Depuis le Mercredi 08 avril 2020 : Décroissance progressive des hospitalisations de patients covid au CHBA
-Mercredi 22 avril 2020 : 1ère activation de l’équipe mobile de prélèvement à l’EHPAD de Josselin, 1ère réunion de la cellule médico-sociale de territoire
-Jeudi 7 mai : Validation par l’ARS sur le plan de reprise progressif territorial de l’activité


'Coronavirus. Vannes-Ploërmel-Malestroit: le détail de la crise sanitaire' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.