Ploërmel. Hopital: mobilisation autour de la venue de l’ARS

L’Agence Régionale de Santé qui vient ce lundi 13 janvier à l’hôpital de Ploërmel rencontrer des élus est attendue de pied ferme et l’après-midi s’annonce tendue. Il devrait y avoir du monde dans le hall de l’hôpital. On sait que l’avenir de cet hôpital suscite beaucoup d’inquiétude parmi le personnel certes, mais pas seulement. Des élus de tout le territoire ont exprimé leurs craintes et le sujet suscite une vive inquiétude parmi la population. A trois jours de ce rendez-vous important dont tout le monde attend des réponses claires, une mobilisation locale commence déjà à se mettre en place.

-Ce jeudi matin, la CFDT annonçait qu’elle organise un débrayage, ce lundi à 15 h 30 dans le hall de l’hôpital, indiquant que le directeur de l’ARS recevra les représentants syndicats à 16 h 30.

-Ce jeudi après-midi, c’est l’association « Citoyens, ça nous regarde! » qui « apporte son soutien au mouvement du personnel de l’hôpital de Ploërmel, appelant à une mobilisation de soutien dans le hall de l’hôpital. « Citoyens, ça nous regarde! est alerté sur les grandes difficultés que traversent l’hôpital et interroge les différentes autorités ARS, Direction de l’hôpital, élus sur le décalage entre les discours et les réalités vécues au quotidien par les personnels ainsi que les perspectives difficile à décrypter. Nous souhaitons, informer les habitants et les mobiliser afin de défendre le service public de santé dans notre zone rurale et, qu’il ne soit pas une coquille vide », indique l’association qui diffuse des flyers appelant à la mobilisation. « Nous, ruraux, avons le droit à un service public de santé de proximité. Nous sommes tous concernés », lancent les responsable de Citoyens ça nous regarde!

 


'Ploërmel. Hopital: mobilisation autour de la venue de l’ARS' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.