Pays de Ploërmel. Les deux causes pour lesquelles se mobilise Roc-loisirs

 

Les 30è Foulées du Roc Sain-André seront comme chaque année un des temps forts de l’année sur le plan sportif, mais aussi un grand moment de solidarité. Il s’agit de l’une des trois grandes manifestations organisées par l’association Roc Loisirs pour venir en aide à des causes humanitaires. Cette année Roc-Loisirs apportera son soutien à un service de  recherche médicale du CHU de Rennes qui met en oeuvre un traitement d’avant-garde contre le cancer des lymphomes ainsi qu’à une école qui accueille aussi bien des enfants valides et handicapés, « l’école « le renard et la rose ».

Le Professeur Lamy, Chef de Service d’Hémathologie au Centre Pontchaillou de Rennes et le docteur Colin Dujardin à l’origine de la création de l’école accueillant des enfants avec Handicap sont venus il y a quelques jours expliquer le sens de leurs recherches à l’invitation de Daniel Lucas, le président de Roc-loisirs.

Une école inclusive

Le docteur Colin Dujardin a fondé l’école « le renard et la rose » à Orléans pour répondre aux difficultés que rencontre sa fille Isaure, infectée par un virus pendant la grossesse de sa maman. Opérée deux fois à 3 et 5 ans, Isaure est aujourd’hui âgée de 14 ans et souffre de diverses incapacités: surdité, hémiplégie de la main droite, une élocution difficile et donc de grosses difficultés pour communiquer. Pourtant elle pratique la natation ou l’équitation et apprend comme les autres enfants mais moins vite. Or, dans le système éducatif actuel, après 11 ans les enfants souffrant de handicap n’ont plus leur place dans le système scolaire classique et n’ont souvent d’autres alternatives que l’IME. L’école « le renard et la rose » apporte donc une solution complémentaire et comble ce vide en se voulant inclusive c’est à dire en accueillant aussi bien des enfants porteurs de handicaps divers (trisomie, autisme, déficience motrice et sensorielle…) que valides dont l’enseignement s’inspire de la méthode Montessori. Il s’agit d’une école privée « hors contrat » qui fonctionne grâce à l’implication d’une vingtaine de bénévoles avec un taux d’encadrement important de 1 adulte pour 5 enfants ce qui représente un coût important. En marge de la venue du fondateur de cette structure innovante, les responsables de Roc Loisirs l’ont accompagné avec Isaure à la rencontre des écoliers du roc Saint-André.

Le traitement qui révolutionne la lutte contre le cancer

Le professeur Lamy dirige lui, un des service de recherche les plus pointus du grand ouest de la France sur les traitements expérimentaux contre le cancer des lymphomes. Le plus spectaculaire s’appuie sur une nouvelle conception de la lutte anti-cancéreuse. « Jusque dans les années 2000, on essayait de tuer la cellule malade. Aujourd’hui, on essaye de renforcer les cellules immunitaires pour les rendre plus efficaces… », explique le professeur Lamy. C’est un processus très lourd qui consiste à prélever les lymphocites du malade à les congeler aux Pays Bas puis les envoyer aux Etats-Unis pour subir un traitement génétique avant de revenir en France pour être réinjecté aux malades. Ce système permet aussi au système immunitaire d’identifier les cellules cancéreuses afin d’être en mesure de riposter en cas de récidive. C’est un traitement très coûteux (de l’ordre de 300 000 euros) réservé à des malades qui sont arrivés au bout des traitements classiques. « Mais cela bouleverse les traitements. On s’aperçoit que 50% des malades peuvent guérir après la fin de tous les autres traitements. on vit une belle aventure », note le professeur Lamy. Selon lui, ce traitement pourrait être étendu à d’autres cancers et notamment à celui du foie, mais cette nouvelle vision du traitement thérapeutique pourrait aussi apporter des réponses à des maladies telles que le diabète ou le VIH.  Déjà 25 patients ont subi ce traitement qui provoque cependant une très importante réaction.  Cela génère un important besoin de personnel et de soins d’accompagnement et donc demande des moyens importants.

C’est donc pour aider ces deux causes que se mobilise Roc-loisirs cette année. « Nous espérons une très grande mobilisation de la population », lance Daniel Lucas à quelques jours des Foulées qui fêtent cette année leur 30è anniversaire et se doublent des 18è randonnées pédestres. Ainsi en courant ou en marchant chacun peut contribuer au soutien de ces deux causes.

Pratique:

Samedi 30 novembre au Roc Saint André

Les Foulées empruntent un parcours de 11,7 km dans la campagne autour du Roc Saint-André pour finir sur le chemin de halage, le long du canal. Deux parcours de 9 ou 13 km sont proposés aux marcheurs.

Plus de 60 lots de valeur seront distribués aux participants lors du tirage au sort prévu en fin de journée

déroulement:

de 13 heures à 16 heures: randonnées pédester (inscriptions à la salle polyvalente, 3,5 euros)

14 h 30: courses jeunes (gratuit)

15 h 30: courses minimes, cadets, juniors, seniors et vétérans (inscriptions sur klikego ou au 02.97.74.84.31.; inscriptions: 8 euros ou 9 euros sir place)

20 heures: repas à la salle polyvalente animé par le groupe breton « les ragalous » (musique et danse bretonne). Réservations au 02.97.74.94.67. ou à la boulangerie du Roc Saint André. Participation: 13 euros par adultes et 6 euros pour les enfants de moins de 12 ans.

 


'Pays de Ploërmel. Les deux causes pour lesquelles se mobilise Roc-loisirs' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.