Malestroit. Pont du Rock: le programme du festival

Le festival du pont du rock ouvre ses portes dans moins de 24h, l’heure a sonné de faire un petit récapitulatif de la programmation de cette 30e édition. 

Vendredi 2 août – ouverture des portes à 17h30

 

Nous les avions découverts au Tremplin, il y a quelques mois, Les Layonz arrivent enfin sur la scène Dragon ce vendredi, à 18h15. Un rendez-vous à ne surtout pas louper avec ces petits génies du rap. (Les découvrir)

Les vibes raggae-soul de Vanupié feront venir le soleil à Malestroit, au cas où celui-ci se ferait timide. Cet artiste atypique mélange avec habilité la pop, la soul et le reggae. La scène grenouille (19h) lui fera pour sûr oublier les débuts dans le métro. Jahneration n’aura aucun mal à prendre la suite avec des musiques à mi-chemin entre le rap et le reggae. Ces huit musiciens promettent un voyage de l’autre côté de l’océan pacifique avec des sonorités hip-Hop US et des inspirations jamaïcaines (20h, dragon). 

Place au vieux copain Bénabar (21h05, grenouille). 15 ans après un passage remarqué au festival, il revient pour un second round avec son nouvel album « Le début de la suite ». Un bon augure pour le rappeur PLK (22h10, dragon). Son pseudo, acronyme de Polak, fait référence à ses origines polonaises. Il délogera sans aucun doute, les derniers retardataires coincés au camping. « Quelques ronds à gauche, quelques ronds à droite » et les festivaliers seront chaud-bouillants pour accueillir Le Bal des Enragés. 10 ans après sa création à Malestroit, le groupe revient aux sources pour un show exceptionnel, très attendu par les fans, à 23h15, sur la scène grenouille. Le Bal sera articulé cette année autour de Niko Jones, Laguiche, Job et Waner de Tagada Jones (à l’origine du projet), de Xa Mesa et Stef.Z ex Parabellum, Vincent Hernault et Phillus de Lofofora, KemarPopy et Shanka de No One Is Innocent, Stéphane Buriez de Loudblast, Poun de Black Bomb A, VX et Klodia Sparkling de Punish Yourself… Rien que ça ! 

Georgio, le rappeur poète aux allures de rockeur ramènera (on l’espère) ses Doc Martens sur la scène Dragon où il mettra le feu à 00h20 ; après avoir accédé aux plus grandes salles grâce au succès de son précédent album « Héra ».

17 ans après leur premier passage à Malestroit, le groupe La Ruda (La Ruda Salska à l’époque) percera la nuit avec des sons rock engagés, comme le festival a toujours aimé, à 1h25, scène grenouille. Parfait pour souffler les 30 bougies de cette édition. 

Cette soirée électrique ne s’arrêtera pas en si bon chemin et c’est Ofenbach (2h30, dragon) qui prendra la suite. Ce groupe montant de la scène électro française aux sonorités rock clôturera la soirée et fera danser la foule jusqu’au bout de la nuit… enfin presque… fin des festivités à 3h30 du matin.

Samedi 3 août – ouverture des portes à 17h30

 

Cette seconde soirée débutera, à 18h20, scène dragon, avec les nouveaux chouchous du rock anglais. Elu meilleur groupe en devenir en Grande-Bretagne par la radio BBC 1, Big Spring a comme parrains et ambassadeurs Lars Urich de Metallica et Corey Taylor de Slipknot, excusez du peu… Ils laisseront la place, à 19h15, scène grenouille, au trio ensoleillé Delgrès pour un blues qui ne ressemble à rien d’autre. Surprise garantie.
La douce, et habituée des festivals, Clara Luciani fera chanter la foule sur ses airs qui tournent en boucle à la radio. C’est une « grenade » qu’elle lachera à 20h10, scène dragon. 
Lui succèdera l’incontournable Charlie Winston. Du rock aux teintes de jazz pour une extase musicale. Son groove fera trembler la scène grenouille à 21h15.
22h20 marquera l’arrivée d’Eddy de Pretto sur la scène dragon. Une musique indescriptible qui emprunte au rap et qui plongera la foule entière dans son monde. Ce ne sera pas « la fête de trop » cette fois-ci.
Les rois du métal Mass Hysteria risquent de mettre une claque. Leurs 25 ans de carrière auront marqué les esprits de plusieurs générations qui se retrouveront face à la scène grenouille à 23h25. Le duo electro The blaze saura-t-il faire face ? Aucun doute. Ces Français parcourent les scènes d’Europe après une victoire de la musique et un premier album sorti en septembre 2018 qui n’a déçu personne. C’est à 00h30 qu’ils déchaîneront la foule sur des rythmes bien à eux.
Le duo KO KO MO ne laissera pas l’ambiance se refroidir. C’est avec des sons rock pleins d’énergie qu’ils donneront envie de faire la fête jusqu’au petit matin.
C’est avec un show hors du commun, limite hyperactif que cette édition s’achèvera. Les Toulousains Iphaze monteront sur la scène dragon à 2h35. Leur univers bien à eux, le drum’n’bass, leur a permis d’enchainer plus de 200 dates dans une vingtaine de pays depuis 10 ans. Voilà de quoi terminer en beauté à 3h30. 

 


'Malestroit. Pont du Rock: le programme du festival' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.