Ploërmel. Pour le maire, « l’hôpital a besoin de calme et de sérénité »

La situation de l’hôpital de Ploërmel a été au centre des questions diverses qui ont clôturé le conseil municipal de Ploërmel qui s’est déroulé jeudi soir. Réorganisation des cuisines, IRM, mais aussi conséquence du plan « ma santé 2022″… Le maire, Patrick Le Diffon, interpellé sur ces sujets les a évoqués en détail, d’une façon assez incisive. Il écarte toute hypothèse de suppressions de certaines filières qui serait liées à la réduction du nombre de lits. « C’est le fait d’une évolution des pratiques vers plus de médecine ambulatoire mais pas un signe d’une baisse d’activités de l’hôpital. La réorganisation des cuisines? Il note que la cuisine centrale pouvait être réalisée à Auray ou à Ploërmel et qu’elle se fera à Ploërmel. Sur le fond, il souligne qu’il s’agit de respecter les normes d’hygiène. L’implantation d’une IRM reportée de 5 ans? Pas du tout, selon le maire qui fait état d’une conversation téléphonique avec le directeur général de l’ARS au cours de laquelle ce dernier s’est engagé à « tenir ses promesses ». Et selon le maire l’IRM de Ploërmel figurera dans une modification du plan de santé 2018-2022. Pour lui, l’issue du dossier est juste suspendue à la collecte de quelques éléments techniques complémentaires. Il a au passage souligné que le renouvellement du scanner de l’hôpital de Ploërmel était acté…

Mais Patrick Le Diffon a haussé le ton, demandant à ce que ce sujet ne soit pas « un argument politique ». « L’hôpital de Ploërmel a besoin de calme et de sérénité », a-t-il insisté fermement, estimant que « le fait d’agiter des chiffons rouges n’était pas positif pour la réputation de l’établissement ». Pour Gérard Payot, conseiller municipal d’opposition, ces questions ne font que refléter les questions que se pose le personnel. Et puis, estime-t-il en substance, ce débat maintient une certaine pression qui n’est peut-être pas inutile.

Revivez en vidéo, ces questions diverses concernant l’hôpital de Ploërmel.


'Ploërmel. Pour le maire, « l’hôpital a besoin de calme et de sérénité »' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.