Porcaro. Balade des motards: le Team vers l’autonomie?

 

Au lendemain de l’association Porcaro Village des Motards (lire en cliquant ici), c’est le Team de la Madone qui se réunissait en assemblée générale, samedi soir au presbytère de Porcaro. Comme son nom l’indique, le Team consacre ses activités à la partie moto du grand ensemble que représente la Madone des Motards et notamment prend en charge la balade. Cette balade qui réunit tous les ans des milliers de motards constitue évidemment l’évènement phare des activités du team qui par ailleurs mène également des actions au profit des motards. Il s’agit pour l’essentiel de stages de pilotage ou de sorties groupées.

Mais c’est autour de la balade que se cristallise les débats avec en arrière plan des relations complexes avec les pouvoirs publics c’est à dire la préfecture et la gendarmerie. Pour la 2è année consécutive, la balade s’est déroulée sous la responsabilité du Team et tout s’est bien déroulé. Le Team avait initié une nouvelle forme d’organisation en intégrant dans le groupe des encadrants bénévoles. Le point d’achoppement avec les autorités, c’est la facture présentée par les gendarmes pour leur présence: 4800 euros. Et encore, souligne le Père Antoine, la note de départ était beaucoup plus salée: 5800 euros et c’est à l’issue d’un « gros bras de fer », que le colonel de gendarmerie a consenti un rabais de 1000 euros. Et ce que contestent les membres de la Team, c’est l’automaticité de la hausse de cette facture. Un mécanisme établi au niveau national prévoit que chaque année la participation demandée aux organisateurs d’un évènement de l’envergure de la Madone augmente de… 15%. Et il est clair que la pilule a du mal à passer. D’autant que cette contribution à l’assistance des gendarmes a mis dans le rouge les comptes de l’association. C’est un don effectué par l’autre association, Porcaro Village des Motards, qui a permis de rétablir l’équilibre financier.

Alors qu’en sera-t-il pour cette édition 2019? Mécontents, grognons les adhérents du Team n’en sont pas moins rigoureux et disciplinés et ils ont appliqué à la lettre les contraintes que leur ont imposés les pouvoirs publics. Et cet effort n’est pas passé inaperçu. Le 11 janvier dernier le Père Antoine était convoqué en préfecture. « J’avoue que j’y allais en trainant les pieds… », indique-t-il, expliquant s’être retrouvé face au colonel de gendarmerie, au patron de l’escadron de sécurité routière et à trois représentants des services préfectoraux. Et pourtant le rapport présenté par ces services s’est révélé excellent, presque élogieux. Au point que, pour les gendarmes, rapporte le Père Antoine, le Team est « capable d’organiser l’encadrement de la balade en autonomie ». Sauf aux carrefours et sur les grands axes où là, la présence des gendarmes est impérative. Cet avis n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Et c’est pour cette raison que l’édition 2019 de la balade sera plus courte (40 km) et empruntera les petites routes, afin de réaliser des économies sur le coût de la sécurité. Mais les dirigeants de l’association ont insisté sur le fait qu’ils n’étaient pas hostiles à la présence des gendarmes, mais souhaitent qu’elle soit concentrée sur les points sensibles (écoutez le Père Antoine expliquer le parcours de cette balade 2019 dans notre vidéo ci-dessous). L’autre point positif de cette situation, c’est que finalement, les motards-encadrants ont semble-t-il beaucoup apprécié cette nouvelle mission, expliquant avoir découvert une autre façon de vivre la balade. Le Team cherche donc à recruter de nouveaux motards-encadrants pour renforcer son dispositif. Cette édition 2019, tournera une page de son histoire avec l’arrivée d’un nouveau responsable de l’organisation. Daniel, « l’historique » titulaire de cette fonction a en effet décidé de laisser sa place.

Dans un tout autre domaine, le Team a aussi mené un autre bras de fer l’an dernier avec l’Oust à Brocéliande Communauté au sujet d’une éventuelle subvention qui n’a pas été attribuée. Le Père Antoine explique que, sur les conseils d’Yves Josse, vice-président de l’OBC, il a formulé une nouvelle demande de subvention exceptionnelle de 2000 euros en juillet resté lettre morte tout comme une seconde demande de 1500 euros cette fois. Mais le Team Madone ne perd pas tout espoir. Selon l’OBC cette non-réponse s’explique par le fait que cette demande est hors délais réglementaires et il a été conseillé au Team de déposer une demande de subvention pour 2019 incluant celle de 2018. Le dossier est en cours…

Vendredi soir, le Père Antoine lève le voile sur la balade 2019

 


'Porcaro. Balade des motards: le Team vers l’autonomie?' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.