Porcaro. Madone des motards: l’édition 2019 se prépare

Le nouveau bureau

Pas moins de 4 associations se partagent l’organisation de la Madone des Motards. L’une d’entres elles, Porcaro Village des Motards en charge de la logistique et de l’organisation générale a tenu son assemblée générale vendredi soir. Le président Loïc Gouello a constaté les effets bénéfiques produit par la coordination mise en place entre les différentes structure depuis deux ans. Une assemblée générale qui montre que la Madone des Motards a désormais atteint un fonctionnement optimal dans le nouveau cadre contraignant fixé par les pouvoirs publics en raison de la menace terroriste.

L’une des conséquences les plus marquantes de cette évolution se traduit par une certaine reconnaissance accordée par la préfecture sur la qualité de deux points essentiels: la sécurité du site qui relève de Porcaro Village des motards et le bon déroulement de la balade des motards organisée par le Team madone des motards. Une reconnaissance qui pourrait se traduire par une plus grande autonomie laissée par les pouvois publics aux organisateurs de ce grand rassemblement annuel.

Beaucoup de choses ont évolué depuis deux ans et l’imposition de contraintes sécuritaires renforcées. Des évolutions qui modifient les habitudes des fidèles de la Madone mais qui ont permis aux organisateurs d’obtenir la reconnaissance d’un certain savoir-faire de la part de la préfecture et de la gendarmerie. Les réflexions se poursuivent sur l’organisation générale de la Madone et notamment sur la possibilité de mettre en place une structure inter-associative ». Selon Loïc Gouello, les différentes parties prenantes considèrent que le fonctionnement actuel est satisfaisant et pourrait profiter d’une simple amélioration.

L’analyse du déroulement de l’édition 2018 a permis d’identifier quelques pistes d’amélioration: des panneaux supplémentaires pour identifier notamment les accès, des sanitaires supplémentaires destinés aux personnes à mobilité réduite, la création de deux entrées qui facilitera le travail des services de sécurité. L’hypothèse de créer deux camps de toiles n’est pas réalisable pour respecter les contraintes de sécurité émises par la préfecture. Une piste de réflexion est ouverte  avec l’installation de la partie restauration sur un terrain qui permettrait de repousser les limites du camp de toile. Une autre difficulté est apparue avec l’emplacement de la boutique Porcaro Village des Motards dans l’enceinte du camp obligeant ceux qui veulent y accéder à payer les 8 euros d’entrée. Une petite boutique pourrait être implantée à l’extérieur pour résoudre cette difficulté. Il y a aussi des incohérences à résoudre. L’une concerne par exemple les objets autorisés dans le camp. Les motards qui font l’objet d’une fouille systématique ont le droit de conserver leur couteau pour prendre leurs repas, par contre cette tolérance est interdite aux piétons. Un sujet de réflexion…

Mais globalement le bilan moral débouche sur un double constat: une bonne organisation générale et une bonne entente entre toutes les parties prenantes.

Sur le plan financier, l’association a du renoncer à son projet d’achat de barrières métalliques en raison de subventions moins importantes que prévu. Si le conseil départemental a maintenu à l’identique son aide de 7500 euros, par contre le conseil région a accordé 2000 euros (contre 5600 demandés) et la communauté de communes 6000 euros (contre 13000 demandés). Les frais de sécurité continuent de peser lourd dans le budget qui enregistre un solde positif.

Une balade raccourcie avec moins de gendarmes

Invité de la soirée, le père Antoine a présenté l’ébauche de ce que sera la balade 2019. Plus courte, mais surtout plus indépendante. Compte tenu des mesures prises par le Team et de leur efficacité, les pouvoirs publics vont laisser un peu d’air aux organisateurs. Et on devrait voir moins de gendarmes autour de la balade, ce qui a pour conséquence très concrètes de réduire le coût de l’organisation de cette randonnée. Elle partira de Porcaro pour s’en aller vers Caro, Ruffiac, revenir par Réminiac pour arriver à Monteneuf.

Ecoutez les explications du Père Antoine lors de l’assemblée générale de l’association Porcaro Village des Motards, vendredi soir:


'Porcaro. Madone des motards: l’édition 2019 se prépare' a 4 commentaires

  1. 2 février 2019 @ 19 h 19 min Jean-claude LOHIER

    bravo a vous superbe équipe !!! et ci possible une affiche 2019
    pour une première un départ dol de Bretagne porcaro pour les 4O ans
    et cration groupe de communication (DOL DE BRETAGNE PORCARO)
    MERCI A VOUS ET BON COURAGE

    POUR MOI LA 1Oem BALLADE

    Répondre Signaler un abus

  2. 2 février 2019 @ 20 h 23 min Mousnier jean louis

    Surtout a ne pas rater la 40 e,moi je ne ferais pas la balade mais je vais prendre contact avec le maire de Monteneuf pour l’accueil des motards a l’arrivée

    Répondre Signaler un abus

  3. 4 février 2019 @ 19 h 24 min Loïc GOUELLO

    Merci à Jean-Louis et Jean-Claude pour vos encouragements. L’équipe de Porcaro Village des Motards (PVM) fera encore tout son possible pour satisfaire l’ensemble des Motards dans l’esprit de notre grande famille. ✌️✌️✌️

    Répondre Signaler un abus

  4. 2 avril 2019 @ 20 h 16 min bonnet

    denis anne marie
    bonjour et bravo a l’equipe porcaro vous etre formidable ont vous dit au 15 aout merci pour tout

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.