Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de GUER / Réminiac / Madone des motards. Samedi, une journée cruciale

Réminiac

Publié le 4 février 2021

Madone des motards. Samedi, une journée cruciale

Les associations organisatrices autour de la Madone des motards de Porcaro se réunissent ce samedi 6 février. La date est symbolique puisqu’elle a été choisie le jour anniversaire de la disparition de son fondateur, le Père Louis Prévoteau, décédé il y a maintenant 7 ans, le 6 février 2014.

“Compte tenu de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid et en fonction des directives gouvernementales, l’objectif de cette rencontre est de décider si la Madone des motards édition 2021 sera maintenue. Peut-être le sera-t-elle partiellement? Une seule journée? Peut-être que nous conserverons le dimanche 15 août avec juste la bénédiction et la balade à motos? Pourquoi ne pas réduire de moitié le nombre de participants pour la partie festive du soir? Ou encore conserver la messe dédiée aux défunts? Il faudra aussi relancer les partenaires, les maires des communes traversées, voir avec eux, connaître leur opinion, etc…Autant de questions, pour lesquelles il faudra trouver des réponses !”, nous expliquent Loïc Gouëllo et Jean-Luc Durox, qui communiqueront les résultats en détail ultérieurement…

Deux choses sont acquises, pour le cas où l’édition serait maintenue :

-Le circuit de la balade sera celui qui était initialement prévu l’an passé, à savoir : au départ de Porcaro, la traversée des communes de : Augan, Campénéac avec passage à proximité de l’Abbaye La Joie Notre Dame, Néant-sur-Yvel, Loyat pour une arrivée à Mauron.

-La bénédiction sera réalisée par Père Christian Chérel pour la première fois, puisqu’il succède à Père Antoine de Roëck depuis septembre dernier…

Seront présents à la réunion :

-Le bureau et les adhérents de l’association “Porcaro Village des motards” et son président Loïc Gouëllo qui ont en charge la coordination financière et logistique des samedi 14 et dimanche 15 août.

-Les membres de l’association “La Providence”, autour de Jean-Luc Durox leur président. Ils sont les propriétaires du terrain et s’occupent de la partie religieuse de la fête : bénédiction, messes et pardon.

-Le Team Madone, qui dans l’année organise des sorties culturelles, gère la partie purement motards et prend contact avec la gendarmerie, s’occupe de la sécurité routière, etc… Le président en est le Père Christian Chérel de Malestroit.

-L’Aumônerie des motards, commission du Team Madone, qui gère la messe du 15 août.

louis prévoteau, fondateur de La Madone des motards 

Louis Prévoteau vient au monde à Ploërmel le 4 avril 1922, dans une famille où les parents sont bijoutiers. Il fait ses études au Petit Séminaire de Ploërmel, puis au Grand Séminaire de Vannes.

Il a 25 ans, le 1er juillet 1947, lorsqu’il est ordonné prêtre en l’église Saint-Armel de Ploërmel, par Monseigneur Eugène Le Bellec.

Le 18 octobre de la même année, il est nommé pour son premier poste, vicaire-instituteur dans la commune de la Chapelle-Sous-Ploërmel (actuellement Chapelle Caro du Val d’Oust). Il sera ensuite instituteur en 1953 à Saint-Jean-des-Marais (actuellement Saint-Jean-la-Poterie), puis en 1961 à Béganne. Nommé recteur, il arrive à Porcaro, 20 ans après sa première nomination le 18 août 1967. Il y reste jusqu’à sa retraite, qu’il prend le 17 octobre 2003. Il se retire à ce moment-là, à l’âge de 81 ans, auprès des Frères de la Mennais à Ploërmel, où il devient aumônier.

En parallèle et dès 1953, le Père Louis Prévoteau s’occupe aussi du club de foot. Il s’intéresse également aux motos et fait connaissance avec l’Amicale des Motocyclistes de Rennes qui, lors des fêtes, traverse les paroisses dans lesquelles il exerce. A partir de 1971, Louis Prévoteau participe avec l’Amicale et son président Pierre Bégasse devenu son ami, à divers rassemblements (en Hollande, en Macédoine…). Il est au guidon de sa 125cm3, que lui a offert Pierre Bégasse.. L’année suivante il passe son permis de conduire pour piloter de plus grosses cylindrées et devient le propriétaire d’une 500cm3 BMW, marque à laquelle il restera toujours fidèle. Entre 1973 et 1977, le prêtre participe à de grands rallyes en Europe avec ses amis : Italie, Autriche, Roumanie. Il effectue son premier pèlerinage à moto en 1977 au Portugal, sur le site des apparitions de Fatima. Il rapporte de ce voyage, une statuette en bois de la Vierge de Fatima. Louis Prévoteau aime la fraternité des motards, ce milieu où il n’y a aucun fossé entre les générations, aucune différence sociale, auprès de gens authentiques partageant la même passion… 2 ans plus tard, il organise un pardon pour les motards, dans sa commune à Porcaro ! C’est ainsi que La Madone des motards est née le 15 août 1979 ! La première année, elle rassemble 38 personnes. Epaulée par de nombreux bénévoles et par l’association de la paroisse “La Providence”, elle s’agrandit année après année, pour atteindre des foules atteignant jusqu’à 20 000 participants les 14 et 15 août, parfois plus… L’Oratoire de la Madone des motards est construit en 1987.

Le Père Louis Prévoteau meurt le 6 février 2014, 2 mois avant ses 92 ans. Ses obsèques sont célébrées en l’église Saint-Armel de Ploërmel le samedi 8 février en matinée, par l’évêque de Vannes Monseigneur Raymond Centène. De nombreux motards sont présents. Ils font ronfler les moteurs de leurs bécanes sur le parvis de l’église, pour  rendre hommage à l’homme et au prêtre, qui pendant tant d’années les a bénis eux et leurs cylindrées…

Le corps de celui qui aimait les motards autant que les motos, repose dans le cimetière des Frères de La Mennais…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires