Accueil / Faits divers / Ploërmel. Gendarmerie : un nouveau patron et une brigade de recherches

Faits divers

Publié le 31 juillet 2017

Ploërmel. Gendarmerie : un nouveau patron et une brigade de recherches

Il a 36 ans et vient de prendre la succession du commandant François Hulot à la tête de la compagnie de gendarmerie de Ploermel. Pierre de Quatrebarbes dirige donc désormais cette compagnie qui regroupe 9 brigades (Ploermel, Josselin, La Trinité Porhoët, Mauron, Rohan, Saint-Jean Brévelay, Guer, Malestroit, La Gacilly) auxquelles s’ajoute le PSIG (peloton de surveillance et d’intervention) soit 106 gendarmes à un moment charnière de l’histoire de cette unité territoriale.

En effet une brigade de recherches va venir compléter la compagnie de Ploërmel dans quelques jours qui disposera donc des mêmes moyens que les trois autres compagnies du Morbihan. Elle sera chargée de mener des enquêtes pour prolonger et renforcer sur le plan judiciaire les missions des brigades locales. Cela se traduira par l’arrivée de six gendarmes supplémentaires. Originaire de Mayenne, le commandant Pierre de Quatrebarbes est un saint-cyrien qui après avoir choisi la cavalerie a rejoint Saumur pour une première partie de carrière consacrée à l’Armée de terre. Lieutenant au 3è hussard puis capitaine au 4è chasseur de Gap, il a participé à plusieurs opérations extérieures au Kosovo, en Afghanistan et en Outre-Mer (Nouvelle-Calédonie et Guyane). C’est pendant cette période qu’il découvre les spécificités des missions de la gendarmerie vers lesquelles il décide de s’orienter. Il saisit l’opportunité d’un « concours-passerelle » permettant aux officiers de l’Armée de rejoindre la gendarmerie pour sauter le pas. Après une année de formation à l’école des officiers de gendarmerie de Melun, il prend le commandement d’une unité de gendarmerie mobile à Versailles-Satory pendant 4 ans. Et c’est à Ploërmel qu’il exerce son premier commandement d’une unité de gendarmerie départementale « avec beaucoup d’enthousiasme », souligne-t-il. Marié, père de deux enfants il connait bien la Bretagne pour y avoir séjourné et étudié et avoue un penchant pour la randonnée, les sports de haute montagne mais aussi l’histoire et les vieilles pierres.

Il inscrit son action dans le prolongement de celles menées par ses prédécesseurs : assurer la tranquillité et la sécurité publique en luttant contre les cambriolages, les vols, l’insécurité routière. Il exprime la volonté de « renforcer les liens entre la gendarmerie et la population » et d’impulser une plus grande relation de proximité avec les citoyens en faisant en sorte que les gendarmes soient présents partout aussi bien en ville que dans les villages isolés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires