Accueil / Questembert Communauté / Questembert. La première fournée du four de Kervault

Questembert Communauté

Publié le 20 septembre 2016

Questembert. La première fournée du four de Kervault

Il flottait une agréable odeur de pain chaud, ce lundi dans le quartier de Kervault à Questembert. Et pour cause, pour la première fois depuis une centaine d’années, le four à pain était de nouveau en activité. Tôt le matin, l’équipe du chantier nature et patrimoine de Questembert, avait allumé les fagots dans le vieux four qu’ils viennent tout juste de restaurer et Samuel Bodiguel, l’animateur du chantier s’était transformé en boulanger. Les petits pains réalisés avec la pâte d’un boulanger de Questembert n’attendaient plus que d’être enfournés…

C’est un chantier entamé en 2015, représentant un millier d’heures de travail qui s’achève avec la remise en service du four. Car les membres du chantier nature et patrimoine ont reconstruit le four en respectant les techniques ancestrales : une épaisseur d’un mètre de glaise sur le dôme encore protégée par une couche de terre végétale. La voute effondrée a été reconstituée en s’appuyant sur une structure provisoire en copeaux de bois. Quand aux matériaux ce sont des pierres en granit qui ont été utilisées et assemblées à l’aide d’un mortier de sable et de chaux… « à l’ancienne ».

Ce chantier a ainsi permis à Nature et patrimoine de remplir son rôle de transmission des savoirs-faire. L’inauguration, lundi du four à pain restauré à réveiller beaucoup de souvenir dans le quartier et les anciens sont venus assister à l’évènement et partager les petits pains tous chaud avec les invités. Le petit-fils des propriétaires de la ferme de Kervault a même tenu à prononcer quelques mots, rappelant, ému, l’origine de cette exploitation dont il ne reste plus aujourd’hui que la porcherie et son four à pain…

Après sa restauration le four à pain devrait retrouver une nouvelle vocation. « Il reste aujourd’hui à faire vivre cet édifice restauré », explique Marie-Annick Martin maire et conseillère départementale de Questembert qui lance plusieurs propositions.  » Je me plais à imaginer des activités autour de la fabrication du pain, qui pourraient toucher le plus grand nombre : activités pédagogiques avec des groupes d’enfants, par exemple dans le cadre des TAP, permettant à chaque participant de réaliser un petit pain, avec un boulanger qui expliquerait les techniques de préparation et de cuisson, ou encore des activités intergénérationnelles, facilitées par la proximité du foyer-logement, du Foyer Marie Balavenne et de la maison de retraite. On pourrait également imaginer un boulanger utilisant le four à pain tous les lundi, pour aller vendre son pain, encore chaud, au marché du centre-ville. Ce ne sont pas les idées qui manquent pour faire que ce lieu soit utilisé, plutôt que de rester un objet inerte du paysage urbain de Questembert ».

La première fournée cuite lundi pour l’inauguration a visiblement convaincu les invités qu’il fallait vraiment que ce four soit utilisé très souvent.

Le four en chiffres 

Coût matériaux : 620 € TTC – 1000 heures de travail pour le Chantier Nature et Patrimoine.
2238,28 €TTC pour la couverture ardoise réalisée par l’entreprise MEHAT
2664,00 €TTC pour le menuiseries réalisées par Art et Tradition du Bois

Voir notre vidéo en cliquant ici

1 commentaire "Questembert. La première fournée du four de Kervault"

  1. Quelle merveilleuse initiative que de se rappeler avec respect de ce que nos anciens avaient construit.
    Merci à Nature et Patrimoine et à Madame Martin Maire de Questembert pour ce moment d’émotion.

    Jean-Paul DAVID

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires