Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Malestroit. Maison de santé : les travaux vont commencer

Publié le 23 décembre 2015

Malestroit. Maison de santé : les travaux vont commencer

DSC_0187

La maison de santé pluridisciplinaire de Malestroit est donc enfin sortie de terre. Enfin, pour l’instant, il ne s’agit que d’un petit muret de quelques parpaings édifié à la hâte à l’entrée du terrain où s’élèvera dans quelques mois le bâtiment flambant neuf. Mais dans quelques jours, peut-être dès la 1ère semaine de janvier, les engins de terrassement vont prendre le relais et, au plus tard début 2017, la maison de santé accueillera ses premiers patients.

Mais ce mercredi en début d’après-midi, l’heure était donc au symbole. Cette première pierre donne enfin une consistance concrète à un dossier vieux de 8 ans et que la population attendaient avec impatience. D’ailleurs, Jean-Paul Lembelembe, premier adjoint de Malestroit a souligné le fait que ce projet avait été initié par la précédente équipe municipale. D’ailleurs Bernard Miloux, ancien maire de Malestroit a participé à la pose de la première pierre.

« Plusieurs études et constats, notamment effectués par l’Agence Régionale de Santé, ont défini le territoire de Malestroit comme prioritaire dans la création d’offre de soins médicaux primaires, au regard notamment des départs en retraite de médecins qui risquaient de ne pas être compensés », a rappelé le 1er adjoint évoquant le peu d’intérêt manifesté par les nouveaux médecins pour s’installer en zone rurale. La faute à l’évolution des modes de vie, l’isolement, la charge de travail « mais aussi la féminisation de la profession » selon Jean-Paul Lembelembe. La Maison de santé est donc le moyen retenu pour favoriser l’implantation de médecins. Elle rompt avec l’isolement que ressentent ces derniers, permet le regroupement d’activités médicales et paramédicales afin de favoriser les prises en charge coordonnées et globales des patients et la mutualisation des moyens, a souligné l’élu.

Jean-Paul Lembelembe a terminé son intervention par un hommage appuyé à celui qui est une des chevilles ouvrières de ce dossier, Jean-Michel Olivier, le directeur des services de la Malestroit qui part à la retraite. « Son aide depuis le début du projet a été remarquable et cruciale…/…C’est un grand serviteur d’Etat et un agent de la territoriale que je salue et que nous devons remercier pour son aide », a-t-il notamment déclaré.

Bruno Gicquello, le maire de Malestroit a retracé l’historique du projet dont le montant des travaux « après appel d’offres s’élève à 1 121 212 euros hors taxes. « Nous attendons un financement des différents partenaires pour un montant global de 678 000 euros », a indiqué le maire précisant que les travaux débuteront « dès que la transmission de l’engagement de chacun des professionnels de santé sera effective ». Des conditions qui devraient être remplies dans les tous prochains jours.

Quels professionnels pour la maison de santé?

D’une superficie de 850m2, la MSP comprendra 5 cabinets médicaux dont un pour l’accueil des internes, deux médecins, deux cabinets infirmiers, un cabinet de deux orthophonistes, une diététicienne, un kinésithérapeute, une sage femme et peut être bientôt un dentiste. Tous ces professionnels sont regroupés dans une SISA (société interprofessionnelle de soins ambulatoires), une structure juridique spécialement adaptée aux maison de santé.

Maison de sante DSC_0195 (1) DSC_0196 (1)plan MPS 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires