Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Médecin : la mairie dément, mais…

Oust à Brocéliande

Publié le 6 octobre 2016

Malestroit. Médecin : la mairie dément, mais…

dsc_0179 Jean-Paul Lembelembé, premier adjoint de Malestroit a vivement réagi aux informations que nous avons données concernant l’arrivée d’une femme-médecin pour remplacer le généraliste qui a cessé son activité. Selon le premier adjoint ces informations sont tout bonnement « fausses » et il n’hésite pas à prétendre qu’elles ne sont pas recoupées. Et bien si, elles le sont, comme nous l’avons écrit. C’est en effet le préfet Raymond Le Deun lui-même qui, ce jeudi matin, nous a donné cette précision, indiquant qu’elle lui avait été confirmée par l’Agence régionale de santé.

Mais Jean-Paul Lembelembé ne veut rien savoir. Préfet ou ARS, il n’en démord pas : « ce sont des mensonges! ». Ni l’un, ni l’autre n’ont selon lui, les moyens de donner une telle information. Mensonges, enfin pas tout à fait… Car dans la conversation, le premier adjoint nous confirme avoir reçu la visite du médecin en partance accompagné d’une femme-médecin, mais selon l’élu, cette dernière ne peut pas exercer. « Enfin pas tout de suite », explique-t-il un peu plus loin. Sans entrer dans les détails, il s’agirait d’un problème administratif, qui selon le premier adjoint repousserait sa possibilité d’exercer au début 2017, sauf s’il y a une dérogation. « C’est pour ça qu’elle a souhaité attendre avant d’annoncer son arrivée », ajoute le premier adjoint.

Bref, de fil en aiguille, on apprend aussi qu’il y a une deuxième candidature sur le bureau de la mairie, mais que là encore le dossier demande des vérifications…

Donc, en résumé, le préfet et l’ARS sont des menteurs, c’est la mairie qui est aux commandes et c’est par elle que viendra la solution! Les intéressés apprécieront.

4 commentaires "Malestroit. Médecin : la mairie dément, mais…"

  1. Dans un commentaire précédent, j’avais évoqué un état d’urgence pour notre médecine de proximité. Les pouvoirs publics devaient en toute logique prendre ce dossier à bras-le-corps. (Réf. interview du docteur Hervé, médecin en activité).
    Aujourd’hui, on nous annonce que le remplacement du médecin partant pourrait être en bonne voie…
    Démenti de la municipalité de Malestroit qui annonce que tout cela n’est que mensonge. Ce nouveau médecin ne serait pas apte à exercer !
    DE QUI SE MOQUE T’ON !!!
    Trop… c’est trop… Est-ce à un élu local de décider de la politique de médecine sur son territoire. Il y a des instances pour cela.
    Maintenant, le fait de faire venir le préfet (autorité représentant l’état) vu l’état d’urgence, et mettre en cause l’ A.R.S…. vraiment la coupe est pleine !
    Qui doit-on croire ?????
    Les cinq médecins qui se sont proposés d’apporter leur aide ponctuelle… Doit-on les remercier en leur disant à une prochaine fois ?
    Malestroit ne reste pas le nombril du monde, il faudra que nos décideurs le sachent.
    Eh bien non, c’est la municipalité de Malestroit qui décide de se mettre en juge-arbitre…
    A mon avis, chacun sa place mais il est parfois difficile de se positionner lorsque l’on est déjà dans la partie…
    Quel dommage pour le résultat qui pourrait être escompté. Le résultat de tout cela …. est-ce que vous y pensez ???

  2. Ouest France ce matin confirme quasiment ce que dit Jacky, on a l’impression que l’adjoint de Malestroit en charge des pbs de santé, veux garder la main mise sur ce dossier pour faire valoir sa position de médecin , pas beau ça Monsieur ! on ne peut pas être juge et partie quand on est élu .

  3. Décidément, l’attitude de nos élus est désolante, navrante…
    Enfin, » le ridicule ne tue pas », une chance pour eux.
    Il y a une expression qui dit : « se tirer une balle dans le pied ». On verra aux prochaines élections municipales.
    Pour ma part, j’ai de plus en plus une impression de manque de sérieux de la municipalité. Voir même une accumulation de gags divers et variés : projet mystère, rugby…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires