Accueil / En ce moment / Le Pont du Rock 2015 / Indiscret. Musique : dans les coulisses du concert privé de Job

Publié le 12 juillet 2015

Indiscret. Musique : dans les coulisses du concert privé de Job

 

DSC_3250

C’était une parenthèse dans la carrière de cet artiste qui tient une place à part dans le monde musical. A quelques jours de se produire au Pont du Rock, Job avait donné rendez-vous à ses amis quelque part dans la région de Malestroit. Un rendez-vous privé, presque intime, dans lequel nous nous sommes glissés. Ce soir-là, pas de chichis, place à l’amitié et à la détente. Encore que… Job reste un artiste accomplis et donc soucieux de régler les derniers détails qui pourraient contrarier sa prestation. Même si le public est conquis d’avance, il a droit au meilleur…

Attachant et discret. Voila comment on pourrait qualifier cet artiste. « C’est une soirée entre nous. J’ai souhaité à l’occasion de la sortie de mon nouvel album, remercier tous ceux qui m’ont aidé, fait confiance, soutenu… C’est le Pont du Rock, les organisateurs de festival, les patrons de bar, Soldat Louis qui m’a donné un sacré coup de main… », explique Job.

Une soirée finalement à l’image de l’artiste. Car Job et ses chansons, c’est d’abord et avant tout le reflet de notre vie quotidienne et un attachement viscéral à sa région, la Bretagne. « Au début, j’amusais les gens avec mon accordéon en faisant le tour des fêtes de villages, des bars. Je racontais des histoires vécues et ça m’a donné l’idée d’en faire des chansons et ça a marché… », raconte Job qui finalement s’inscrit dans la grande tradition des chansonniers. Car il avoue prendre plaisir à poser son regard sur cette vie qui l’entoure et qu’il partage. « Nous autres les artistes on est là aussi pour divertir les gens, parler de leurs problèmes, les aider a surmonter les moments difficiles. Je fais mienne cette citation de Beaumarchais  « Je me presse de rire de peur d’être obligé d’en pleurer » (ndlr : dans le Mariage de Figaro) », ajoute Job. Ses chansons déjantées et humoristiques, teintée de rock ne sont pour autant jamais vulgaires et ne contiennent aucune méchanceté. Au fil des années, son succès s’est forgé par le bouche-à-oreille et son style fait souvent mouche. Les sollicitations se multiplient. Si la plupart de ses concerts se déroule dans sa Bretagne il se produit aussi un peu partout en France et dans des cabarets parisiens. Depuis 2001 il a réalisé quatre albums dont le dernier « Y’a d’la connerie la d’dans » est donc disponible depuis quelques jours.

Vous pourrez voir Job en concert le samedi 25 juillet à 15 heures au festival du Pont du rock avec son complice Gilles.

Pour en savoir plus sur l’actualité du groupe et ses dates de concert, rendez-vous sur son site jobilatoire.fr

 

VIDEO. Le bonheur de Job

 

VIDEO. Job sur scène en 2009

 

La soirée privée en images:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires