Saint-Allouestre. VIDEO : le sous-préfet face à l’inquiétude des maires ruraux

L’association des maires ruraux du Morbihan s’est réunie, vendredi dernier à Saint-Allouestre en assemblée générale sous la présidence de Christian Derrien, le maire de Langonnet, également conseiller départemental. C’est une toute jeune association qui entend rassembler les communes du Morbihan de moins de 3500 habitants. Elle compte pour l’instant une cinquantaine d’adhérents, mais ce chiffre devrait continuer à progresser.

En effet, les maires des petites communes sont inquiets face à un certain nombre de mesures prises ou annoncées par le gouvernement. Le président Christian Derrien n’hésite pas à évoquer la crainte de la disparition pure et simple de ces petites communes. « Nous perdons de plus en plus de prérogatives en matière d’urbanisme et sur le plan financier. La suppression de la taxe d’habitation entraine une perte d’autonomie fiscale… Il y a un manque de concertation avec l’Etat… », énumère Christian Derrien qui exprime la colère des élus, en particulier depuis l’été face à la rupture du pacte de confiance

Les sujets de préoccupation sont donc nombreux et Christian Derrien les a exprimés face à une assistance où se trouvaient plusieurs parlementaires, le président de l’association des maires du Morbihan qui rassemble l’ensemble des communes quelles que soit leurs tailles mais aussi Mikaël Doré, le sous-préfet de Ploërmel-Pontivy, chargé de la ruralité. Ce dernier a repris point par point les inquiétudes exprimées par Christian Derrien et a tenté de rassurer ces maires ruraux.

Auparavant, les élus s’étaient passionnés autour d’un débat que nous avons retransmis en vidéo et que vous pouvez revivre en cliquant ici

Aujourd’hui nous vous proposons de revivre, toujours en vidéo et en intégralité les échanges entre Christian Derrien et Mikaël Doré.

 


'Saint-Allouestre. VIDEO : le sous-préfet face à l’inquiétude des maires ruraux' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.