Oust à Brocéliande communauté. Guer aura aussi son Grenier Numérique

Après la Nurserie numérique de Malestroit, le Grenier numérique de La Gacilly, la Nurserie numérique de Carentoir, c’est la ville de Guer qui accueillera prochainement un Grenier numérique, un endroit destiné à faire émerger les jeunes entreprises oeuvrant dans ces nouvelles technologies porteuses d’avenir et de beaucoup d’espoir. Ce projet est porté par l’Oust à Brocéliande communauté. L’appel à projet sera officiellement lancé le jeudi 27 avril.


'Oust à Brocéliande communauté. Guer aura aussi son Grenier Numérique' a 6 commentaires

  1. 18 avril 2017 @ 20 h 57 min Ascenseur

    L’ai je bien renvoyé?Attendons de connaître le candidat retenu(pourvu qu’ils ne soient pas trop nombreux) pour voir si cela valait une vice présidence…..

    Répondre Signaler un abus

    • 19 avril 2017 @ 8 h 23 min Moi d'abord

      Qu’oust à Brocéliande fasse faire une étude sur le numérique ,pourquoi pas ;se poser la question de l’intérêt de 3 pôles distincts paraît logique,sans doute trop pour nos dirigeants ,moi aussi je veux ma nurserie!Sérent et Pleucadeuc on verra après.La logique citoyenne et celle de nos politiciens n’est décidement pas la même ;faisons comme il y 30ans,chacun dans son coin sans penser au territoire commun.

      Répondre Signaler un abus

  2. 19 avril 2017 @ 10 h 51 min Rien compris

    Ce qui est bien avec les commentaires anonymes c’est qu’il est possible de dire n’importe quoi sans rien connaitre à la question ni à ses enjeux… Ha ce vieux sport disparu depuis les années 40 manque visiblement à certains… :):)
    Quant au sujet principal c’est plutôt une chance pour le territoire que des élus prennent ces initiatives. Les métropoles s’y mettent et accueillent des 100aines de start-up. Encore heureux que des initiatives de cette nature ne nous permettent pas de subir la fracture numérique. Ce sont les mêmes qui auraient refusé le train au XIXème…

    Répondre Signaler un abus

    • 19 avril 2017 @ 12 h 46 min Changer le peuple...

      Il ne s’agit pas de discuter du bien fondé des nurseries numériques mais bien de poser la question de la nécessité d’une 4°entité ;même si comme d’habitude les couillons d’électeurs n’y comprendront rien ça sera amusant de connaître le résultat de l’appel à projet qui sans aucun doute englobe l’ensemble des nurseries et ne limite pas à celle de Guer !

      Répondre Signaler un abus

  3. 20 avril 2017 @ 8 h 01 min Interroger avant d'affirmer

    Certainement parce que les premiers incubateurs sont quasi complets et qu’avec la proximité de Rennes et des écoles militaires une autre population pourra être touchée et intéressée d’y développer un projet. 🙂

    Répondre Signaler un abus

    • 20 avril 2017 @ 10 h 46 min Rien à voir

      Comme pour la piscine,le musée il faut compter sur les journalistes et les mauvais coucheurs pour obtenir un début d’information!Il est vrai que n’étant élus que par leurs pairs et copains nos présidents et vice présidents ont d’autres choses à faire que d’informer les véritables électeurs ….

      Répondre Signaler un abus


Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ca755f76da254b99d283ab4bccc5127b]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]