Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 3,95K 10K 840 241

Accueil / Oust à Brocéliande / Caro. Réunion publique prochainement: il va falloir raser le Lion d’Or

Oust à Brocéliande

Publié le 16 janvier 2023

Caro. Réunion publique prochainement: il va falloir raser le Lion d’Or

Le Lion d’Or devra être démoli. Le constat est brutal et pose la question de l’avenir de ce site, propriété de la commune. Les habitants de Caro devraient être amenés rapidement à y apporter une réponse. Le Lion d’Or, c’est cet ancien bar-restaurant de Caro, un commerce historique que l’ancienne municipalité a décidé de racheter après sa fermeture en 2018 pour le réhabiliter (lire en cliquant ici).

La nouvelle équipe municipale dirigée par Erwan Gicquel a décidé peu après sa mise en place de remettre le dossier à plat en constatant l’apparition de fissures inquiétantes (lire en cliquant ici). Commission extra-municipale, consultation des habitants, concours d’architecte… un gros travail de réflexion a été menée qui semblait privilégier l’hypothèse d’un projet de réhabilitation pour créer 5 logements sociaux et une salle associative. Mais au fil des semaines, le bâtiment présentait des signes de plus en plus alarmant de dégradations avec notamment une déformation d’un des pignons laissant craindre un effondrement. Le conseil municipal a d’ailleurs du prévoir des fonds pour mettre en place un soutènement.

« Pour les projets 2023, l’urgence majeure, c’est le Lion d’Or… », a indiqué le maire Erwan Gicquel, samedi lors de ses voeux (à partir de 19 mn 22 sur notre vidéo). Il a expliqué qu’un « audit de structure » avait été mené qui conseillait une opération de « démolition-reconstruction » pour le Lion d’Or. Il a indiqué qu’il convoquerait prochainement une réunion publique pour que la population puisse se prononcer sur l’avenir de ce bâtiment.

C’est un dossier d’autant plus complexe que celui-ci est accolé à la dépendance d’une propriété voisine que les propriétaires ne veulent pas vendre séparément. Ils mettent l’ensemble de la propriété en vente pour un montant de 150 000 euros, ce que refuse la mairie. Les discussions sont au point mort.

Pour le maire l’avenir du Lion d’Or tient au choix entre deux alternatives.

La première consiste pour la municipalité à mener à son terme le projet de réhabilitation en cours. Dans ce cas, il y a deux façons d’aborder la question: est-il raisonnable d’investir dans ce projet une somme qui est le double du prix d’achat du Lion d’Or? ou bien faut-il considérer que ces 150 000 euros ne représente finalement « que » 10% du montant global du projet évalué à 1,2 millions d’euros?

La deuxième serait de consolider l’ancien restaurant et d’attendre qu’un éventuel promoteur se manifeste pour racheter l’ensemble et reprenne le projet à son compte.

C’est donc aux habitants de Caro qu’il reviendra de s’exprimer lors de la réunion publique. La réflexion est lancée!

1 commentaire "Caro. Réunion publique prochainement: il va falloir raser le Lion d’Or"

  1. Ah, le Lion d’or… l’éternel serpent de mer depuis que l’ancienne municipalité a décidé de jeter de l’argent par les fenêtres (ou de les verser à un propriétaire privé bien content de se débarrasser de cette verrue que tout le monde savait délabrée) sans projet structuré. La « nouvelle » pense maintenant continuer cette gabegie en rachetant à prix d’or une nouvelle bâtisse malade pour « seulement 150 000€ » (par rapport aux 800 000, 1 million, 1,2 million, puis 1,5 million, …). Il faut savoir dire stop! Avis à tous les caroyens, « si vous avez une ruine à vendre, appelez la mairie, elle vous fera un bon prix » – semble être le message passé. Autant d’argent gâché du fait d’un entêtement maladif dans un projet moisi dès la base, et qui ne servira pas la vie socio-économique de la commune. Honteux!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires