OBC. Comment les ALSH cultivent l’égalité filles/garçons

 


De l’Oust à Brocéliande communauté a signé avec la Direction de la Cohésion Sociale un PEDT (Projet Educatif Territorial) dans le cadre du plan mercredi. Ce PEDT a été établi en collaboration avec l’Education Nationale, dans le cadre du plan mercredi qui a succédé aux TAP. L’OBC en explique les objectifs et la mise en oeuvre:
« Ce « contrat » permet aux 5 ALSH intercommunaux (auxquels s’ajoute le Centre Social de Guer) de proposer des activités en cohérence avec le programme de l’Education Nationale. Outre les objectifs fixés dans le cadre du Projet Educatif Local, il a été proposé de développer chez les enfants une culture de l’égalité entre les filles et les garçons en luttant contre les stéréotypes. Notamment en étant attentif :
-aux supports des activités proposées : littérature de jeunesse, jeux  et jouets sexués…
-à l’occupation des espaces de jeux : une attention portée à ce que les garçons ne soient pas systématiquement en position centrale et les filles à la périphérie ou les filles à l’intérieur et les garçons dehors.
-à la mixité des activités : en proposant et en incitant les filles et les garçons à participer à des activités supposées sexuées comme le foot, les jeux de glisse, la danse, la cuisine, les voitures…
C’est dans ce cadre que les ALSH de Malestroit, Pleucadeuc et Sérent ont échangé leurs équipes d’animation pour faire profiter des compétences de chacun. Ainsi Kévin a réalisé une chanson intitulée « Y’a pas qu’eux » (https://www.lesinfosdupaysgallo.com/2019/02/06/pleucadeuc-la-chanson-inedite-du-centre-de-loisirs/) qui, entre autre, explique que les filles peuvent taper dans un ballon, sujet d’actualité !

Alexis prépare le clip vidéo qui y sera lié

Après Sérent et Pleucadeuc, Marie-Pierre vient démontrer aux enfants de Malestroit qu’une femme peut être pompier ! Et dans ce cadre, elle a dispensé des cours de secourisme aux enfants des accueils de loisirs.
Cette initiation permet d’apprendre aux enfants à porter secours et pratiquer les gestes d’urgence. Plusieurs modules ont été vus : la prévention, la protection et apprendre à donner l’alerte. Les enfants ont abordé la conduite à tenir face à divers dangers à l’école, dans la rue ou encore à la maison. Ils ont aussi appris à soigner une plaie simple, stopper une hémorragie et pratiquer les premiers soins sur des brûlures.

A chaque fin de cession, Marie-Pierre a fait visiter sa caserne à Molac avec les pompiers Christian Onnillon, Giddas Bredoux, Christophe Bebonnet, Véronique  Rousseau. Merci au chef de centre Jean-Yves Bousso.

Le projet a été très satisfaisant pour toutes les équipes et pourra être décliné à l’ensemble du territoire et plus particulièrement vers Carentoir et La Gacilly. »


'OBC. Comment les ALSH cultivent l’égalité filles/garçons' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.