Accueil / Thématiques / Environnement / Ploërmel. Inédit: ce week-end, « Bienvenue dans mon bourg fleuri »

Environnement

Publié le 20 septembre 2022

Ploërmel. Inédit: ce week-end, « Bienvenue dans mon bourg fleuri »

C’est une première. Le Syndicat mixte du Grand Bassin d’Oust organise un évènement majeur destiné à mettre en valeur les communes fleuries de son territoire et à sensibiliser le grand public aux enjeux du développement durable.

L’objectif est de rassembler et de fédérer les communes du territoire du Syndicat Mixte du Grand Bassin de l’Oust qui sont engagées dans la démarche du label « Villes et Villages Fleuris », dans l’organisation d’un évènement commun intitulé « Bienvenue dans mon bourg fleuri ». « L’idée est venue d’une discussion avec Jean-Yves Laly. Le point de départ était de prolonger la « route fleurie », un circuit rassemblant 8 villes labellisées entre La Gacilly et Josselin en passant par Ploërmel et Missiriac », explique Frédéric Briend. Jean-Yves Laly est à l’origine de cette route fleurie crée en 2015, alors qu’il était maire de Missiriac, constatant que l’Est du département est le secteur qui compte le plus grand nombre de villes labellisées « villes et villages fleuris ». « C’était une initiative destinée à développer le tourisme autour de cette thématique. En discutant avec Frédéric, on s’est dit pourquoi pas lancer une opération qui s’appellerait « Bienvenu dans mon bourg… » et on a ajouté « fleuri » », rebondit Jean-Yves Laly.

La première édition de cet évènement aura donc lieu les 23, 24 et 25 septembre prochain, juste après les Journées du Patrimoine. Et ce n’est pas un hasard. « On a choisi cette date volontairement afin de prolonger les Journées du Patrimoine », indique Frédéric Briend. Sur les 127 communes qui se trouvent sur le territoire du Grand Bassin de l’Oust, 42 sont concernées par cette initiative et une dizaine ont décidé de s’associer à cet évènement. Celui-ci a pour objectif de permettre aux habitants de découvrir ce qui se fait dans leur commune mais pas seulement. Elle est aussi destinée aux élus et aux agents communaux pour leur permettre d’échanger autour de leurs pratiques réciproques et peut-être d’en imaginer de nouvelles sur la base des nouvelles contraintes sociétales autour de la sobriété. « On pourrait imaginer des échanges de végétaux entre communes… », avance Jean-Yves Laly. Elle se décline en trois grands volets: le vendredi des animations destinées aux scolaires, le samedi matin sera plus spécialement dédié aux élus et aux agents des collectivités à partir d’un retour d’expérience de 3 communes: Beignon, Saint-Allouestre et Elven. Enfin le dimanche, des animations à destination du grand public seront proposées. Une façon de démontrer les vertus de la proximité à l’heure où les prix de l’énergie flambent et de redécouvrir les trésors qui sont près de chez soi. Une bonne idée de balade dominicale sans prendre la voiture, histoire de se méditer le poème de Paul Fort: « le bonheur est dans le pré, cours-y vite, cours-y vite! »

La sensibilisation du grand public aux enjeux du développement durable, de la gestion et de la protection de l’eau, des milieux aquatiques et de la biodiversité et aux pratiques du jardinage au naturel, figurent en bonne place dans les objectifs visés par cette action. Et elles sont au coeur de l’actualité de cette année au cours de laquelle tout un chacun a pu constater le gravité des défis climatiques et environnementaux auxquels la planète est confrontée.

Le programme de Bienvenu dans mon bourg fleuri:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires