Accueil / Thématiques / Environnement / Grand Bassin de l’Oust. Les lauréats du concours d’agroforesterie

Environnement

Publié le 2 mars 2022

Grand Bassin de l’Oust. Les lauréats du concours d’agroforesterie

« L’agroforesterie désigne tout système de production associant arbres, cultures et/ou animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ. Cela concerne aussi bien les alignements d’arbres en grande culture que le bocage, les haies, les ripisylves, les prés-vergers ». Quand on lit cette définition on comprend pourquoi le syndicat mixte du Grand Bassin de l’Oust n’a pas hésité à proposer aux exploitants de son territoire de participer au concours organisé dans le cadre du Concours général agricole. C’est un concours tout récent puisqu’il a été lancé en 2019 et que la crise sanitaire l’a un peu estompé.

Depuis 20 ans, le SMGBO plante inlassablement des haies, et crée des talus en s’appuyant sur le programme Breizh Bocage. Ce sont ainsi plus de 400 km de haies, qui ont été implantés. Le syndicat a pour objectif la reconquête de la qualité de l’eau et du bon état écologique des cours d’eau et des milieux pour un développement durable. Son action se développe autour de quatre volets d’actions que sont l’accompagnement des collectivités pour raisonner l’entretien des espaces ruraux; le travail avec les agriculteurs pour raisonner la fertilisation et les traitements phytosanitaires; la communication et la sensibilisation des scolaires et du grand public mais également la préservation, la gestion et l’aménagement des milieux (bocage, zones humides, cours d’eau).

En plus des plantations, le Syndicat va déployer et structurer son action sur l’entretien et la gestion du bocage en formant 2 salariés cette année au Plan de Gestion Durable des Haies (PGDH) afin de déployer le Label Haie. L’objectif étant de répondre au développement de la demande locale en boisénergie en accompagnant une centaine d’agriculteurs du territoire dans le plan de gestion et d’entretien de leurs haies afin d’en assurer la pérennité, la valorisation économique mais également qu’elles conservent toutes leurs fonctionnalités agroécologiques dans le temps.

Le Syndicat Mixte du Grand Bassin de l’Oust, en collaboration avec la Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne, a organisé le jury local du Grand Bassin de l’Oust. Au mois de septembre dernier, un jury composé de 6 membres s’est réuni pour évaluer les 5 parcelles du territoire traitées en agroforesterie. Un classement a été établi dont le lauréat est sélectionné pour la finale nationale dont les résultats seront annoncés vendredi au salon de l’agriculture.

Mardi matin, ces lauréats du concours local ont reçu leurs prix à l’issue d’une matinée de formation sur la taille des haires à laquelle participaient les agriculteurs du territoire qui ont déjà planté des haies, des exploitants du secteur de La Gacilly, des éco-volontaires de Redon et des techniciens spécialisés d’Yves Rocher, partenaire du syndicat mixte. Cette formation se déroulait sur une parcelle du groupe Yves Rocher située sur le secteur de Glénac à La Gacilly.

Désormais tout le monde attend le verdict du jury national, vendredi…

Laurent Hignet (Paimpont), lauréat du SMGBO, participe à la finale nationale

Les représentants du SMGBO accompagneront ce vendredi  4 mars, leur lauréat local, Laurent Hignet au salon de l’agriculture où sera dévoilé la palmarès national. Voila pourquoi et comment il a été sélectionné:

Le GAEC de la Ferme de l’Hotié comporte un élevage de chèvres pour la production laitière avec un atelier de transformation du lait ainsi qu’un petit troupeau de vaches allaitantes qui pâturent dans les vergers de pommiers.

L’exploitation agricole de Laurent Hignet s’étend sur 30 hectares en Agriculture Biologique dont 3 hectares de vergers avec un système 100% herbe et foin pour ses 60 chèvres et 15 vaches allaitantes. Le lait des chèvres est transformé sur la ferme. Les produits laitiers sont vendus en vente directe tout comme la viande bovine. Au même titre que les animaux, les arbres apportent leur contribution économique directe via la commercialisation des pommes transformées en jus, de la sève de bouleau récoltée au printemps, de l’autoconsommation du bois de chauffage généré par l’entretien des haies et du verger. Au-delà de l’aspect économique, Laurent Hignet continue de densifier la présence de l’arbre sur l’exploitation pour profiter également de tous ses autres bénéfices : abri et nourriture des animaux, rôle de brise-vent, de drainage des sols en hiver…
Valorisation économique directe de l’arbre : production de bois de chauffage (autoconsommation)
Valorisation des autres productions de la ferme : fromage, fruits, jus de pomme, viande de veau, foin et sève de bouleau

LES FORCES RETENUES PAR LE JURY

• Vif intérêt du jury sur la place laissée à la nature sur l’exploitation ;
• Autodidacte, Laurent Hignet, adapte ses pratiques au fil du temps pour trouver une solution efficace aux problèmes rencontrés vis-à-vis de l’entretien et de la gestion de ses arbres ;
• La poursuite de la densification des arbres sur une exploitation déjà bien boisée.

Les autres lauréats

Cliquez sur la flèche en bas à gauche pour voir la 2è page

ZOOM SUR LE JURY DANS LE GRAND BASSIN DE L’OUST – CONCOURS DES PRATIQUES AGRO-ÉCOLOGIQUES – AGROFORESTERIE 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires