Accueil / Ploërmel Communauté / Néant-sur-Yvel. Grippe aviaire: un cas détecté dans la basse-cour d’un particulier

Ploërmel Communauté

Publié le 15 septembre 2022

Néant-sur-Yvel. Grippe aviaire: un cas détecté dans la basse-cour d’un particulier

Un cas de grippe aviaire a été découvert dans la basse-cour d’un particulier à Nénat-sur-Yvel, signale la préfecture dans un communiqué. Cette année, la grippe aviaire est particulièrement virulente. Les particuliers sont directement concernés par le phénomène, qui est souvent sous-estimé. Lors de son dernier conseil municipal, le maire de Caro avait lancé un message à ses administrés, rappelant que la déclaration de la détention de volaille -même une seule- est obligatoire.

C’est aussi ce que rappelle la préfecture dans son communiqué:

« Un cas d’Influenza aviaire a été confirmé mardi 13 septembre 2022 dans une basse-cour chez un
particulier de la commune de Néant-sur-Yvel dans le Morbihan.
Dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du virus, une opération de dépeuplement des oies et des poules présentes dans la basse-cour a été menée ce mercredi 14 septembre par la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) mobilisée aux côtés du propriétaire.
Actuellement, le virus de l’influenza aviaire circule activement parmi les oiseaux sauvages, et sa diffusion aux volailles domestiques peut avoir des conséquences économiques et sanitaires importantes pour la filière avicole.
C’est la raison pour laquelle la zone de contrôle temporaire mise en place par le préfet le 12 août dernier sur l’ensemble du département, impose aux particuliers et aux professionnels de la filière volaille, de respecter strictement les mesures de biosécurité.
Il est notamment rappelé aux détenteurs de basse-cour leur obligation de se déclarer auprès de leur mairie, de claustrer leurs volailles (ou de couvrir le parcours d’un filet) et de signaler à leur vétérinaire toute mortalité ou événement sanitaire anormal.
De même, dans le cadre du plan d’actions présenté par le ministre de l’Agriculture le 29 juillet dernier,
les mesures de biosécurité sont renforcées en matière de transport et pour les intervenants en élevage.
Les mesures sanitaires spécifiques à chaque zone sont détaillées sur le site Internet du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire et accessibles à l’adresse suivante : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Enfin, la surveillance de la mortalité de l’avifaune sauvage est également renforcée et la découverte d’oiseaux sauvages morts doit faire l’objet d’une déclaration auprès du réseau de surveillance SAGIR au 02 97 47 02 83.
Il est également rappelé que la consommation de viande, foie gras et œufs, et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volailles, ne présente pas de risque pour l’homme. »

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires