Accueil / Oust à Brocéliande / OBC. Le Pont du Rock passionne les jeunes du territoire

Oust à Brocéliande

Publié le 2 août 2022

OBC. Le Pont du Rock passionne les jeunes du territoire

Le bénévolat a les cheveux gris et un avenir incertain parce qu’il ne motive plus les jeunes générations… Ce constat largement partagé dans le milieu associatif n’est peut-être pas une fatalité. Pas au festival Au Pont du rock en tout cas qui agit comme un véritable aimant pour les jeunes du territoire. Cela grâce à une action forte et concertée partagée entre la communauté de communes de l’OBC et l’association Aux Arts etc… organisatrice du plus vieux festival breton. Une action menée depuis plusieurs années et qui s’amplifie d’une édition à l’autre. Elle semble même ressortir renforcée de la crise sanitaire liée au COVID.

Initiative jeunes bénévoles

Depuis longtemps, des jeunes du secteur de Malestroit venaient donner un coup de main aux bénévoles du festival pour préparer le site. Depuis 2018, l’OBC et Aux Arts etc… ont établi un partenariat gagnant. L’OBC recrute des jeunes qui reçoivent un tee-shirt du festival et une entrée pour la soirée du vendredi. Les animateurs de l’OBC assurent leur encadrement jusqu’au vendredi soir minuit… C’est l’initiative Jeunes bénévoles Au Pont du Rock.

Cette année, ce sont Matthieu et Maïwen qui assurent cette mission. Depuis lundi, ils sont à l’oeuvre avec 17 jeunes de 15 à 17 ans, candidats pour s’investir dans ce projet associatif dont l’objectif est la découverte du bénévolat. Au programme de ce stage en immersion, le fameux bâchage, une tache qui demande de la persévérance et de la concentration parce qu’il demande beaucoup de temps. Mais il y a aussi la préparation des loges qui accueilleront les artistes, le tri et le nettoyage du mobilier, la peinture, etc… Bref du vrai travail de bénévoles. Et pour l’instant, le groupe s’accroche. « Ils sont tous très contents et de l’avis général, c’est un groupe qui est hyper dynamique… », constatent Maïwen et Matthieu. Et visiblement, tout le monde a hâte de se retrouver vendredi soir pour vivre ce qui pour la plupart d’entre eux -et même pour Maïwen- sera leur premier festival.

Terre de jeux 2024

Mais, des jeunes de l’OBC, il y en a un peu partout sur le site de la Daufresne, parmi les bénévoles qui s’activent. C’est par exemple le cas de la junior entreprise « les jeunes reporters de l’Oust », un projet qui entre dans le cadre des JO de Paris 2024. L’OBC a reçu ce label pour un projet consistant à permettre à un groupe de jeunes de moins de 18 ans de participer aux jeux paralympiques de 2024 comme bénévoles et jeunes reporters. Une dizaine de jeunes du territoire ont adhéré à ce projet et se sont constitués en Juniors entreprises. Cinq d’entre eux, Eloïse, Ysoline, Clémence et Ewen se sont glissés dans les coulisses du Pont du Rock, caméras au poing pour réaliser des reportages, des interviews de bénévoles avec les conseils éclairés d’Alexis, également animateur de l’OBC. Ce projet a pour objectif de faire découvrir à ces jeunes le matériel, sa manipulation, les techniques de reportage. Il doit aussi déboucher sur la réalisation d’un documentaire sur le bénévolat au Pont du Rock. Eux aussi auront droit à leur entrée au festival vendredi pour vivre l’évènement de l’intérieur. L’opération Terre de Jeux 2024 se poursuit et est toujours prête à accueillir de nouveaux candidats…

Les tickets loisirs s’y mettent aussi

Quand on vous dit que le festival Au Pont du Rock agit comme un aimant sur les jeunes du territoire… Même les jeunes participants aux Tickets loisirs, cet accueil de jeunes de 8 à 15 ans, proposé par l’OBC qui pendant les vacances leur permet de participer à des activités diverses y mettent leur grain de sel. Onze d’entre eux se sont précipités pour s’inscrire à une activité « graf » pas comme les autres. Avec les conseils de Manu , un graveur professionnel qui a créé une entreprise à Ploeren (ATGAP)  spécialisée dans l’enseignement de l’art du graf, ils se sont lancés dans la réalisation d’une commande passée par le pont du Rock. Il s’agit de réaliser 4 panneaux de signalétique que vous retrouverez sur le festival pour indiquer l’accueil VIP, les points infos, et technique et l’accueil de la prod. « Ils ont quatre jours pour finir leurs panneaux et ce projet les a enthousiasmé. En plus, ils vont graffer les tee-shirts avec lesquels ils vont repartir », témoigne Tiphaine leur animatrice.

Ce projet témoigne aussi de la volonté des services de la communauté de communes de construire une véritable filière capable d’entretenir et de même de développer l’esprit du bénévolat chez les jeunes du territoire. Car ces onze jeunes apprentis graffeurs pourront l’année prochaine postuler pour entrer dans le groupe Initiative jeunes bénévoles du Pont du Rock…

La relève est en marche…

Et pendant ce temps, les réservations continuent pour le Festival

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires