Accueil / Ploërmel Communauté / Guégon-Cruguel. Tempête Aurore: la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle rejetée

Ploërmel Communauté

Publié le 25 janvier 2022

Guégon-Cruguel. Tempête Aurore: la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle rejetée

Le 25 octobre dernier, les maires de 4 communes morbihannaises avaient écrit à la Préfecture du Morbihan pour demander une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, suite à la tempête Aurore des 20-21 octobre, qui avait impacté leur territoire et causé de nombreux dégâts. Le courrier avait été signé conjointement par les 4 élus : Marie-Noëlle Amiot, maire de Guégon, Stéphane Hamon, maire de Plumelec, David Boulvais, maire de Cruguel et Hervé Brulé, maire de Saint-Servant-sur-Oust…

Les municipalités de Guégon et Cruguel viennent de recevoir une réponse négative à leur demande !

La commission interministérielle, s’étant réunie le 14 décembre 2021, a conclu que les communes n’ont pas été reconnues en l’état de catastrophe naturelle, puisque « seule l’intensité anormale de l’agent naturel est avérée quand il est associé à un phénomène tropical et lorsque les vents sur la zone sinistrée atteignent ou dépassent 145 km/h pendant au moins 10 minutes ou que la zone ait subi des rafales de 215 km/h »…

La réponse de la préfecture en date du 14 janvier 2022 indique en conséquence, que Guégon et Cruguel ne sont pas situées dans une zone tropicale, exposée aux vents cycloniques et que les rapports d’expertises n’ont pas indiqué ces caractéristiques..

En revanche les sinistrés, dont les biens ont été endommagés par ces vents violents, peuvent être indemnisés par leur assureur au titre de la garantie tempête-neige-grêle, sans intervention de service de l’Etat… 

1 commentaire "Guégon-Cruguel. Tempête Aurore: la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle rejetée"

  1. bonjour
    j’ai été moi même sinistré par cette tempête le 20 octobre 2021
    j’ai perdu 2 Ha de parcelle compose de 70% chêne (de beau arbres et certain centenaire )
    j’ai contacter environ 12 exploitant forestier et que un a retenu que ce chantier était viable
    puis c’est rétracter car pas assez rentable (les plus rentable pour eux ça serait ,de l’énergie bois (le faite de broyer entièrement une forêt qui n’avait rien demander )
    ensuite j’ai vu votre article qui ma bien fait rire
    https://www.lesinfosdupaysgallo.com/2022/01/14/pays-de-ploermel-comment-developper-la-filiere-bois/
    ou dedans ils disaient que « Des puissances économiques étrangères venant des Etats-Unis ou de Chine qui raflent la ressource »
    et maintenant la tempête même pas reconnue en état de catastrophe .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires