Accueil / Thématiques / Morbihan / La Croix Hélléan. Solidarité: Christophe Moreno passera enfin Noël au chaud

Morbihan

Publié le 15 novembre 2021

La Croix Hélléan. Solidarité: Christophe Moreno passera enfin Noël au chaud

On critique souvent la lourdeur des dispositifs administratifs. il convient donc de souligner ceux qui fonctionnent. C’est le cas de Morbihan Solidarité Energies, un organisme mis en oeuvre par le conseil départemental dont l’objectif est d’apporter des solutions concrètes à des personnes confrontées à la précarité énergétique. Cette structure est si efficace qu’elle a reçu le soutien de la Fondation Abbé Pierre et du pôle solidarité d’EDF. En marge de la journée contre la précarité énergétique, l’ensemble des partenaires associés dans cette démarche ont rendu visite à un bénéficiaire de cette aide, à la Croix Hélléan.

Christophe Moreno souffre de bipolarité, cette maladie qui provoque une alternance de troubles dépressifs et euphoriques et qui a valu d’être hospitalisé avant finalement d’être reconnu en invalidité. Il vit à Pluvigner en location. Le logement qu’il occupe est mis en vente mais il ne peut l’acheter. Il trouve alors une maison à acheter à la Croix Hélléan pour 45000 euros, mais qui nécessite beaucoup de travaux de rénovation. Si Christophe obtient sans difficultés un prêt pour l’achat, la banque lui refuse le prêt à taux zéro sur lequel il compte pour réaliser les travaux. C’est le début de la galère. Christophe entre en mai 2017 dans sa nouvelle maison qui est sans chauffage. L’utilisation de matériel d’appoint fait envoler les factures EDF. L’engrenage infernal est enclenché qui débouche sur le contentieux et Christophe passe deux hivers dans une caravane avant de se replier dans une chambre de la maison, une pièce quasi insalubre. Dès 2018, Christophe monte un dossier auprès de Soliha qui réalise des devis: il faudrait 40 000 euros de travaux dont 15 000 à la charge de Christophe pour réhabiliter le logement. Impossible. Parallèlement, Soliha, la mairie de la Croix Hélléan et une assistante sociale se saisissent du cas de Christophe et l’oriente vers l’ADIL (agence départementale pour l’information sur le logement) et le dispositif Morbihan Solidarité Energie. Créée par le département du Morbihan, cette structure propose un accompagnement gratuit et personnalisé aux propriétaires occupants ou aux locataire qui souffrent de précarité énergétique. Une visite gratuite de 2 heures permet de réaliser un état des lieux et de trouver des solutions aux cas les plus difficiles afin de rendre les logements « passoires énergétiques » plus confortables.

Dans le cas de Christophe le dossier est revu. Avec un ami, il a décidé de faire lui-même certains travaux (VMC, électricité…) et la facture finale est ramenée à 16 000 euros. Grâce à l’implication de partenaires tels que la fondation Abbé Pierre et le pôle solidarité d’EDF, le chantier a pu être lancé en évitant l’un des obstacles majeurs auquel se trouvent confrontés les personnes aidées: le reste à charge et l’avance de travaux. Car au final, il ne reste plus que quelques centaines d’euros à la charge de Christophe. Les travaux sont en cours. Ils prévoient notamment l’isolation de la maison et la pose d’un système de chauffage à pelets. Et ce mardi après-midi, en recevant les différents partenaires qui l’ont aidé, Christophe Moreno a le sourire. Car désormais, c’est sur, ce Noël 2021, il le passera au chaud dans sa maison…

Morbihan Solidarité Energie: un dispositif innovant exemplaire

En 10 ans, les factures d’électricité ont augmenté de 40%, celle de gaz ont pris 50% en un an… « Fragilisés par la hausse du coût de l’énergie et la crise sociale post covid, de très nombreux bretonnes et bretons vont avoir d’importantes difficultés à honorer leurs factures cet hiver malgré les mesures gouvernementales annoncées », analysent La Fondation Abbé Pierre et le pôle solidarité EDF qui craignent des privations de chauffage susceptibles d’entraîner également des dégradations de la santé des ménages.

Leur déplacement ce mardi à la Croix Hélléan,en compagnie de Serge Méhat, premier adjoint de la commune, avait pour objectif de souligner leur engagement historique dans la lutte contre l’habitat précaire mais aussi de souligner l’exemplarité du dispositif Morbihan Solidarité Energie. « C’est un eco-système unique, l’un des plus performant de France et nous aimerions que d’autres départements s’en inspirent », souligne Stéphane Martin, le directeur de la Fondation Abbé Pierre pour la Bretagne. Il met en avant notamment l’innovation que constitue le pré-financement des travaux qui limite au maximum l’écueil du reste à charge bien souvent insurmontable pour des ménages aux faibles ressources. C’est pour cette raison que la Fondation Abbé Pierre et EDF Solidarité soutiennent depuis 4 ans cette initiative qui illustre selon Soizic Perrault, vice-présidente du conseil départemental du Morbihan la volonté du Département de s’impliquer efficacement dans l’action sociale qui représente la moitié de son budget annuel: près de 400 000 euros. « Dès le début, on a mis les moyens qu’il fallait… », insiste-t-elle.

Un investissement social que revendique aussi EDF via une contribution annuelle de 850 000 euros au Fonds social logement (FSL) et un partenariat de 10 ans avec la Fondation Abbé Pierre, notamment par le biais du programme Toit d’abord qui permet de financer des centaines de logements sociaux chaque année.

Et les besoins sont importants, dans le Morbihan, comme le constate Bénédicte Garçon, coordinatrice du dispositif Morbihan Solidarité Energie. Bon an, mal an, elle traite 4 à 500 dossiers pour moitié dans le parc de logements privés, pour un quart dans les HLM, le dernier quart concernant des propriétaires occupants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires