Accueil / Oust à Brocéliande / Guer-La Gacilly-Malestroit. Voici le nouveau commandant de la COB

Oust à Brocéliande

Publié le 30 août 2021

Guer-La Gacilly-Malestroit. Voici le nouveau commandant de la COB

La capitaine Forest prend le commandement de la communauté de brigades de Guer

Il dirige depuis le 1er août les 28 gendarmes qui composent la communauté de brigades (COB) de Guer. Le capitaine Forest est le nouveau patron de cette entité elle-même rattachée à la compagnie de gendarmerie de Ploërmel et qui regroupe les brigades de Guer, La Gacilly et Malestroit. C’est après avoir effectué son service national en qualité de gendarme auxilliaire que le capitaine Forest a décidé de s’engager dans la gendarmerie en 1995. Après sa formation à l’école du Mans, il intègre la gendarmerie mobile à Bordeaux. C’est sur ses terres d’origine, en Bretagne qu’il accède à son premier poste de gendarmerie départementale à Carnac. Puis, nommé adjudant-chef, il prend la direction de la brigade de Retiers en Ille-et-Vilaine. En 2015, il réussit le concours d’officier ce qui lui vaut de prendre le commandement de la COB de Muzillac. Cinq ans plus tard, il arrive donc à Guer, un territoire qu’il découvre en allant à la rencontre des élus et de la population. Un premier contact positif qu’il entend approfondir. « Notre raison d’être dans la gendarmerie, c’est de travailler en permanence au service de la population, de maintenir la meilleure qualité de vie possible à nos concitoyens », explique le capitaine Forest.

Il a pour cela commencé à analyser le contexte sécuritaire local. Et il retrouve sur son nouveau territoire les mêmes préoccupations qui affectent l’ensemble de notre société, notamment dans un contexte de crise sanitaire qui impacte fortement la vie quotidienne. Mais d’ores et déjà, il affirme que la lutte contre les violences faites aux femmes et plus généralement les violences intra-familiales est sa priorité absolue. Insécurité routière, stupéfiants, délinquance générale font également parties des thèmes vers lesquels il compte bien mobiliser l’action de son unité.

Une situation qu’il continuera à affiner dans les prochaines semaines. Et pour cela il entend développer une stratégie de proximité pour être au plus près de la réalité quotidienne du secteur dont il a la charge. Il va donc poursuivre l’action qu’il a entamée en multipliant les contacts et les échanges notamment avec les élus locaux .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires