Accueil / Oust à Brocéliande / Carentoir. Modèles réduits: ils ont fait rêver leurs visiteurs

Oust à Brocéliande

Publié le 29 août 2021

Carentoir. Modèles réduits: ils ont fait rêver leurs visiteurs

En cette fin de matinée, dimanche, près de 150 personnes étaient déjà venues visiter l’exposition de maquettes et de modèles réduits organisée au Domaine du Cerf Blanc. Et le spectacle en valait la peine! Un vrai succès pour cette première qui ne restera sans doute pas sans lendemain…

Cette exposition originale et spectaculaire est née de la rencontre entre plusieurs partenaires et surtout de leur esprit créatif. Ce sont d’abord les nouveaux propriétaires des lieux, Laurent et Stéphanie Louaisil qui ont repris le domaine du Cerf Blanc il y a un an environ. Mais de confinements en confinement, le couple n’avait guère eu l’occasion de mettre en place sa stratégie. Car ces professionnels qui travaillent dans le tourisme depuis une dizaine d’années ne manquent pas d’idées. Après avoir exploité des gites et chambre d’hôtes du côté de Dol de Bretagne, ils sont tombés sous le charme du Domaine du Cerf Blanc. « On connaissait bien cette région pour y venir régulièrement en promenade ou pratiquer le VTT. Et on a eu un vrai coup de coeur pour cet établissement et son environnement… », explique Laurent Louaisil.

Le couple s’est engagé dans une relance progressive mais très efficace du domaine. La preuve, il affiche déjà complet pour 2022 en ce qui concerne son activité de séminaires et mariages! Il poursuit également l’activité de restauration classique.

Reste à résoudre le manque de personnel et les difficultés de recrutement que connait la profession. Optimiste, Laurent espère une embellie dans ce domaine dans les prochaines semaines. Ce qui lui permettra de développer une autre idée, celle de créer un évènement grand public chaque mois dont l’exposition de maquettes et modèles réduits est un avant-goût.

Un partenariat exemplaire…

C’est presque le hasard qui a précipité les choses. Par l’intermédiaire d’un membre du personnel, Laurent a fait connaissance de Fabrice Debas qui exploite une micro-entreprise originale à Carentoir. Au Pays des Leds est spécialisé dans la vente d’éclairage leds miniature, très prisés par les maquettistes. Fabrice Debas et sa petite entreprise fréquentent les salons spécialisés dans le modélisme. « Et pourquoi ne pas organiser une exposition de maquettes et modèles réduits au Cerf Blanc? ». Soudain, cette idée s’est imposée comme une évidence. L’établissement disposait des salles nécessaires et l’étang voisin est un cadre inespéré pour les maquettes flottantes… Un partenariat entre le Cerf Blanc et Au Pays des Leds a scellé l’affaire.

Une exposition qui devrait être renouvelée

Fabrice Debas a activé ses réseaux et 4 jours plus tard douze exposants étaient déjà sur les rangs. Ce dimanche, il étaient 25, venus de 11 départements français du grand ouest ou de région parisienne… Et les visiteurs étaient bouche bée d’admiration devant toutes les réalisations à échelle réduite de véhicules terrestres, aquatiques, volants et même de spectaculaires reconstitutions d’une fête foraine ou du rassemblement de la Madone des motards à Porcaro….

« Si ça fonctionne bien, on renouvellera l’expérience mais peut-être cette fois sur deux jours en liaison avec la municipalité, en occupant pourquoi pas deux sites… », se prend à rêver Fabrice Debas. Quelque chose nous dit que ça pourrait bien être plus qu’un rêve et que Carentoir dispose de tous les atouts pour créer un évènement d’envergure national sur ce thème…

Affaire à suivre.

Lucette et Gilles, la passion de la marine et des maquettes

Les maquettes, Gilles Sannier est presque né dedans. Son père était déjà un passionné de ce loisirs et Gilles a suivi ses pas. « Cela fait 50 ans que je réalise des modèles réduits… », sourit Gilles. Et sa rencontre avec Lucette n’a pas calmé son ardeur. « Il m’a transmis son virus et ce n’est pas celui de la COVID… », plaisante Lucette Montefalcone qui devait avoir un talent prédestiné pour le modélisme. Car le couple, originaire du pays Bigouden « sud » est parfaitement en phase avec cette passion commune pour le modélisme et… les bateaux. Des maquettes de bateau, il y en a partout dans leur atelier. « Une bonne vingtaine », évalue Lucette qui ne se plaint pas d’avoir découvert cette activité. « Ca m’a permis de travailler le bois… », ajoute-t-elle. Pas seulement, car elle réalise également elle-même les plans de ces futurs bateaux et cela en menant de véritables investigations. C’est le cas pour sa reconstitution d’une « chatte », un bateau de pêche disparu au milieu du 19è siècle. Héritier des bateaux des Vikings il était utilisé dans les étiers où les manoeuvres de retournement étaient impossible. Alors, le gouvernail pouvait être déplacé d’une extrémité à l’autre du bateau… Lucette est intarissable sur le sujet.

Et ce dimanche Lucette et Gilles étaient aux anges. Leur stand était installé au bord de l’étang où ils ont fait naviguer leurs maquettes pour le plus grand bonheur des visiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires