Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 3,95K 10K 840 241

Accueil / coronavirus / COVID 19. Le point sur la vaccination en Bretagne

coronavirus

Publié le 22 mars 2021

COVID 19. Le point sur la vaccination en Bretagne

Où en est-on de la vaccination anti-COVID en Bretagne et dans le Morbihan? Il y a quelques jours, le préfet du Morbihan, Patrice Faure en visite au centre de vaccination éphémère de Sarzeau annonçait une accélération prochaine de la campagne. Le commissaire européen chargé de ce dossier Thierry Breton a confirmé cette amplification imminente de la vaccination en France.

En attendant la concrétisation de ces annonces, faisons un petit point de la situation de la vaccination en Bretagne.

Voici les chiffres ainsi que les graphiques récapitulatifs -ci-dessous- communiqués par l’ARS vendredi 19 mars:

Au 18/03* au soir, 456 090 vaccinations ont été effectuées (dont 129 232 concernent la 2e injection)

· 104 030 dans le Morbihan (dont 30 135 concernant la 2e injection)

· 97 043 dans les Côtes d’Armor (dont 28 473 concernent la 2e injection)

· 126 860 dans le Finistère (dont 35 059 concernent la 2e injection)

· 128 157 en Ille-et-Vilaine (dont 35 565 concernent la 2e injection)

 La campagne de vaccination contre la Covid-19 a débuté en Bretagne le 4 janvier 2021.

Le déploiement se fait progressivement avec une priorité donnée aux publics les plus vulnérables au virus et les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie. Il s’agit:

•depuis le 04/01/2020, des personnes âgées en établissements (Ehpad, USLD, résidences autonomie, résidences services seniors); des personnels qui travaillent dans ces établissements lorsqu’ils sont à risque de développer une forme grave de la Covid-19;

•depuis le 0 4/01/2021, des professionnels des secteurs de la santé et du médico-social, des pompiers et des aides à domicile âgés de 50ans et plus ou présentant des comorbidités; des personnes handicapées hébergées dans des établissements spécialisés et leurs personnels âgés de 50 ans et plus ou présentant des comorbidités;

•depuis le18/01/2021, des personnes âgées de 75ans (dans l’année) et plus vivant à domicile; des personnes vulnérables à haut risque sans critère d’âge (sur prescription médicale du médecin traitant).

•depuis le 06/02/2021, des soignants, pompiers ou aides à domicile de moins de 65ans (AstraZeneca).

•depuis le 25/02/2021, des personnes âgées de 50 à 64 ans à risque de comorbidité.

•depuis le 02/03/2021, des personnes âgées de 65 à 74ans à risque de comorbidité.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires