St-Laurent-sur-Oust. C’est reparti pour le Tono du Village avec l’aide d’IPP

C’était le 21 février dernier. Ce jour-là Tony Le Goff remettait officiellement les clés du bar Le Tono du Village à son successeur, Pascal Sezer. Ce dernier prévoyait de réouvrir l’établissement après quelques jours de pause à la mi-mars. Ce jour-là, nul ne se doutait pas que le coronavirus allait tout remettre en cause. Le 15 mars, commençait l’épreuve du confinement. “Dès le lendemain j’ouvrais l’épicerie et le dépôt de pain…”, se souvient Pascal Sezer. Pas de quoi sauver le chiffre d’affaire “mais au moins cette période m’a permis de découvrir les gens du village, de faire connaissance tranquillement. Tous les jours j’avais une vingtaine de clients”, analyse-t-il avec fatalisme. Le 2 juin, il ouvrait enfin le bar et le 22 juin le restaurant en ayant bien sur intégré les consignes sanitaires. Heureusement, il dispose d’une vaste salle et d’une terrasse qui lui permettent d’assurer la distanciation entre ses clients. Reprendre un commerce en pleine crise sanitaire d’une violence inédite, c’est un véritable défi. Mais Pascal Sezer a le moral. Il a beaucoup d’éléments en sa faveur et surtout une clientèle fidèle qui est présente. “On a une installation parfaitement aux normes, un nouveau cuisinier et une nouvelle serveuse…”, explique-t-il enthousiaste à ses visiteurs. Car lundi, Patricia Lasnier, co-présidente de la plateforme régionale initiative Bretagne qui représentait également la plateforme Initiative Pays de Ploërmel est venu remettre un chèque de 10 000 euros au repreneur du café du Tono correspondant à un prêt d’honneur attribué par les deux structures. Elle était accompagnée de Marie Lhopitalier d’IPP, de Michel Berthet, nouveau maire de Saint-Laurent sur Oust et de son adjoint Damien Gillet, ainsi que de Valéry Lelièvre du service économie de l’Oust à Brocéliande communauté.


'St-Laurent-sur-Oust. C’est reparti pour le Tono du Village avec l’aide d’IPP' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.