Saint-Laurent sur Oust. Les Dauphines se rassemblent aux Laurentides

Elle a été la voiture la plus vendue en France entre 1957 et 1961. Produite dans l’usine de Flins (Yvelines), la Dauphine et sa petite soeur l’Ondine (une version plus luxueuse) ont marqué toute une époque et une génération. La petite Berline à 4 portes et à propulsion, c’est pour les sexagénaires et les septuagénaires d’aujourd’hui, le souvenir nostalgique des « années bonheurs », l’un des symboles des « trente glorieuses », cette période de l’après-guerre de forte croissance économique et d’amélioration des conditions de vie…

Alors, aujourd’hui, ils ont fait de la Dauphine l’objet de leur passion. Depuis une dizaine d’années, ils se retrouvent sur la toile sur un forum dédié à cette voiture et forment une communauté qui rassemble plusieurs centaines de membres dans toute la France et l’Europe, échangeant leurs expériences ou des pièces détachées. Une fois par an, ils abandonnent le monde virtuel d’internet et se retrouvent à l’occasion du week-end de la Pentecôte. Ce rassemblement s’installe dans une région différente chaque année, un groupe de 3 ou 4 passionnés se chargeant d’organiser l’accueil. Cette année, c’est au grand ouest que revenait cette mission. Jean-Claude Chedorge qui habite Cholet mais a des attaches familiales dans la région de Malestroit a donc décidé de faire découvrir la Bretagne aux fans de la Dauphine. Vingt-six voitures, une cinquantaine de participants… Encore fallait-il trouver l’endroit capable d’accueillir tout le monde. « Je connaissais la réputation du gîte des Laurentides. Quand on est venu voir l’endroit, on a tout de suite réservé. C’était l’endroit idéal… », confie Jean-Claude Chedorge. Et il a eu droit à un accueil soigné de la part de Cyrille Asfez, qui a repris la gestion de ce gîte, propriété de l’Oust à Brocéliande communauté à Saint-Laurent-sur-Oust.

Un séjour qui illustre l’apport de ce gîte sur l’activité économique locale. Les fans de Dauphine ont déjeuné dans les restaurants des environs, ils ont même eu droit à une distribution de produits régionaux et à un café offerts par le Super U de Saint-Marcel. Samedi soir, c’est autour des galettes fabriquées par un artisan local qu’ils ont partagé un repas typiquement breton. Ils ont aussi offert, au cours de leurs sorties, un véritable petit spectacle itinérant très apprécié du public qu’ils rencontraient. On sait que les voitures anciennes suscitent un véritable engouement populaire…

Ce dimanche soir, c’est l’heure des adieux jusqu’à l’année prochaine. Non sans avoir partagé un ultime repas en commun, qui se prolongera tard autour de discussions sans fin sur les charmes de cette voiture « familiale et sportive » qui les fait tant rêver. Lundi au petit matin, tout le monde repartira vers sa région d’origine. Et c’est parfois très loin: la Réunion, ou bien encore la Belgique et la Suisse dont les ressortissants n’ont pas hésité à louer un camion plateau pour emmener en vacances leurs Dauphines.

Contact: dauphine-ondine.lebonforum.com

 


'Saint-Laurent sur Oust. Les Dauphines se rassemblent aux Laurentides' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.