Accueil / coronavirus / Coronavirus. Frénésie des masques: attention au bon usage!

coronavirus

Publié le 23 avril 2020

Coronavirus. Frénésie des masques: attention au bon usage!

 

Une véritable frénésie s’est emparée des élus comme du grand public autour de la question des masques de protection contre le Coronavirus. Tout le monde veut son masque et toutes les collectivités veulent être en mesure d’équiper les habitants au plus tard le 11 mai quitte à “doublonner”. Car certaines communes passent leurs commandes de leur côté, tandis que la communauté de commune à laquelle elles sont rattachées en fait de même. Ceci dit, il y aura sans doute besoin de beaucoup de masques dans les prochaines semaines, voire les prochains mois…

Mais attention! Les masques ne sont qu’un complément de protection. Les autorités sanitaires que nous avons contactées insistent sur le fait que la véritable protection consiste au strict respect des gestes barrières (distances, lavage des mains, respect du confinement…). Car l’usage du masque peut faire l’illusion d’une protection absolue qu’il n’assure pas.

Les masques FFP2: durée limitée et usage unique

D’autant que tous les masques ne sont pas égaux face au coronavirus et font l’objet de conditions d’utilisation très réglementée. La ville de Malestroit organise par exemple en ce moment une distribution massive de masques FFP2 à la population. Ce sont des masques qui assurent le plus haut niveau de protection et sont réservés au personnel soignant en contact le plus proche avec les malades. Ceux que distribue la ville de Malestroit sont périmés mais ils conservent néanmoins toutes leurs propriétés. Sauf que, ce sont des masques à usage unique qui ont une durée de vie limitée (8 heures maximum) et qui ne peuvent donc être utilisés qu’une seule fois. “Le bon conseil à donner aux gens qui reçoivent ces masques c’est de les utiliser à bon escient, c’est à dire lorsqu’ils doivent se rendre dans un endroit pouvant présenter un risque potentiel avec notamment beaucoup de monde…”, souligne l’ARS. Une fois porté, le masque, fut-il classé FFP2 ne peut pas être réutilisé et doit être jeté…

Des normes pour les masques en tissu

La situation est un peu différente avec les masques en tissus qui seront distribués dans les prochains jours. Car s’ils présentent un niveau de protection moins importants que les masques chirurgicaux et FFP2, ils peuvent être réutilisés plusieurs fois. Là encore, attention, car tous les masques en tissus ne se valent pas. Depuis que les autorités reconnaissent leur utilité et recommandent de les porter, des filières se mettent en place pour produire des masques selon des normes validées par exemple par la DGA (direction générale de l’armement). C’est le cas par exemple de “l’usine invisible” (lire ici) qui a été lancée par le préfet et le président de l’association des maires du Morbihan ou bien encore de la Fabrick à chapeaux de Questembert (lire ici).

Ces masques eux peuvent être réutilisés plusieurs fois après avoir été lavés…

Ce qu’il faut savoir sur l’utilisation des masques :

20200327 faq-masques

1 commentaire "Coronavirus. Frénésie des masques: attention au bon usage!"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires