Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 3,95K 10K 840 241

Accueil / coronavirus / Malestroit. Distribution de masques: la clinique des Augustines « pas au courant »

coronavirus

Publié le 24 avril 2020

Malestroit. Distribution de masques: la clinique des Augustines « pas au courant »

Catherine Mongin, directrice générale de la clinique des Augustines (archives)

L’opération de distribution de masques FFP2 organisée par la municipalité de Malestroit auprès du grand public passe mal parmi certains professionnels du secteur, mais pas seulement. « Nous en avons discuté ce matin (ndlr: vendredi) entre nous et je peux vous dire que nous sommes tous révoltés… », nous indique une soignante. Motif de la grogne: ces masques FFP2 périmés auraient été donnés à la mairie de Malestroit par la clinique des Augustines, selon les informations qui circulent et reprises par la presse locale. Du coup, notre interlocutrice se fait la porte-parole de l’incompréhension qui règne dans la population. « On ne comprend pas que la clinique fasse un don de masques même périmés alors qu’elle lance des appels aux dons. Il y a de nombreux professionnels qui manquent de ces masques. On trouve scandaleux que la mairie les distribue ainsi… », indique-t-elle en substance, expliquant qu’une réaction coordonnée du milieu soignant est possible dans les prochains jours.

Nous avons donc contacté ce vendredi après-midi, Catherine Mongin, la directrice de la clinique des Augustines qui ne cache pas sa colère. « Je vous arrête tout de suite. Je ne suis pas au courant de cette opération. La clinique des Augustines n’est pas du tout à l’origine de cette initiative. Ces masques ont été récupérés par la mairie et notamment M. Lembelembe (*) », précise la directrice visiblement ulcérée que le nom de la clinique des Augustines puisse être associé à cette mystérieuse opération. Elle ajoute d’ailleurs que « jamais je n’aurais organisé une telle distribution ».

L’utilisation des masques quels qu’ils soient (chirurgicaux ou tissu) n’est pas anodine et ne doit surtout pas laisser penser qu’ils constituent une protection absolue contre une éventuelle infection, même s’il s’agit de FFP2. Les autorités sanitaires rappellent d’ailleurs que seuls les gestes barrières sont véritablement efficaces pour éviter d’être infecté (lire notre article ici).

Quel a été le circuit de ces masques? Qui les a donnés? A qui étaient-il destinés? Quel est l’objectif de l’opération de distribution qui se déroule depuis jeudi et qui doit se prolonger ce samedi matin, une opération de com, comme le subodore certains?

Beaucoup de questions se posent aujourd’hui sur cette affaire. Selon nos informations, ces masques auraient été donnés par une entreprise du secteur. Nous invitons ce donateur à nous contacter afin de préciser qu’elle a été le sens de sa démarche…

Précisions: La municipalité de Malestroit traite Les Infos du Pays Gallo par le mépris, refuse systématiquement de répondre à nos appels ou nos mails et nous a écarté depuis longtemps de ses circuits de communication. Ce que nous regrettons évidemment. Bien entendu nous sommes à son écoute si elle le souhaite, afin de vous apporter les réponses que méritent ces questions qui jettent le trouble à Malestroit et dans sa région.

(*)Jean-Paul Lembelembe est premier adjoint au maire de Malestroit mais également médecin à la clinique des Augustine où il pilote la coordination des EHPAD dans le cadre du dispositif mis en place dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus

23 commentaires "Malestroit. Distribution de masques: la clinique des Augustines « pas au courant »"

    1. Si les faits révélés sont exacts, c’est grave car les personnels soignants et des Ehpad ont certainement plus besoin de masques que la population, il n’y a qu’à porter l’affaire en justice.
      Si c’est un médecin qui détournent du matériel au profit d’une municipalité, alors là….
      J.invite les Malestroyens qui ont retiré un masque à venir le rendre en mairie. Soyons solidaires, car oui nous allons sortir du confinement mais l’épidémie n’est pas pour autant terminée et les personnes saines peuvent se passer de masques tout en respectant les gestes barrières. Ces masques seront certainement plus utiles au milieu médical en général

      1. Bonjour,
        « Détournement », est un mot un peu fort. On parle de « récupération » de ces masques. Peut-être que tout simplement, la mairie, grâce aux relations de son premier adjoint a pu bénéficier d’une don direct de masques. Le problème c’est d’avoir laissé entendre que ces masques avaient été donnés par la clinique des Augustines pour être distribués à la population, provoquant ainsi l’incompréhension du personnel soignant, qui nous l’a exprimée. La mairie devrait sans doute apporter les explications nécessaires à la bonne compréhension du processus…

    2. je suis entièrement d’accord avec vous
      les gens de Malestroit ont « désirés » REFAIRE passer cette liste!!!!!
      ça recommence mais en face il y a maintenant Mr Guihard
      qui lui aussi demandera des comptes
      faire de la « com » sur le dos du coronavirus c’est malsain
      si je puis dire
      qui est ce sois disant donateur Mr G…….. peut être?
      AFFAIRE A SUIVRE……
      si toutefois la municipalité a le courage de s’exprimer
      Dan56

      1. L’ARS Bretagne comme toutes les agences de santé avait demandé aux entreprises de faire parvenir un maximum de masques de leurs stocks. (y compris périmés) Il s’agissait d’un vaste appel à la solidarité qui date de mi mars. Ce matériel a servi très rapidement_ARS Bretagne décidant des zones pauvres. Par conséquent, je ne remercie pas le donateur, ni la municipalité de Malestroit qui ont oeuvré pour déposséder les soignants de la région. Le préfet et l’ARS devraient se saisir de ce dossier…ceci est lamentable, d’autant plus par l actualité récente sur la zone

  1. Formidable et c’est eux qui sont encore là pour 6 ans vu qu’il y a la moitié des habitants qui sont satisfaits du travail effectué dans le mandat passé
    Ouvrez les yeux ( ben c’est trop tard)

  2. Article très orienté mais surtout les sources ne sont pas vérifiées et la vérité scientifique est plus que douteuse pourquoi semer le trouble dans l’esprit des gens dans cette période déjà compliquée à vivre et à comprendre

    1. Bonjour,
      si, si, les sources sont véifiées. Je vous renvoie à l’article suivant dans lequel nous publions les textes officiels émanant du gouvernement sur les recommandations d’usage des masques.La réalité est bien que le port du masque n’est pas une garantie absolue contre le virus et qu’il faut donc en tenir compte dans son comportement: maintenir les distances de sécurité, se laver les mains, etc…

      https://www.lesinfosdupaysgallo.com/2020/04/23/coronavirus-masques-attention-au-bon-usage/

    2. Mr jeffbraize
      Abstenez vous de dire n’importe quoi
      C’est quand même bien la directrice de la clinique des augustines qui parle.
      Alors oui, Mr guillon fait bien du journalisme d.investigation, n.en déplaise à la Mairie et aux pros Gicquello
      Et oui, le port du masque n.est pas un impératif. D’autres en on certainement plus besoin et c’est dommage que la mairie n’est pas pensé à eux en premier lieu

  3. Citoyenne de 71 ans, je suis scandalisée à la lecture de votre article
    Pour ma part, je renvoi mon masque à la mairie de Malestroit en indiquant de le « redonner » à la clinique des Augustines !!

  4. Vivement la semaine prochaine !
    Certains vont déchanter, pas forcément ceux envers tout le monde tire suite à cet article dénigrant et sans preuve fondée.
    Est ce que vous imaginez un détournement de masques sans autorisation de la direction.
    N’importe quoi franchement.
    Ne pas se laisser influencer par cet article.
    Mr Dan56 a pourtant bien retiré ses masques pour toute la famille.
    Également certains qui mettent des like sur Facebook, don si ca ne vous convenait pas, il fallait pas venir en profiter de ces fameux masques.

  5. Mr Jeffbraize ne dit pas n’importe quoi. Il a raison. Cet article est très orienté d’un côté, c’est pourquoi il plait aux anti Gicquello.
    On verra si ces personnes font des commentaires les prochains jours.
    Car ils auront l’occasion d’en faire dans les prochains jours surtout si le site Pays Gallo en parle, mais le fera t il ?
    Certains dans ces commentaires sont pourtant bien venus chercher leurs masques pour toute leur famille.
    A suivre….

    1. Non, cet article n’est pas orienté. Je vous rappelle que le point de départ, c’est la colère manifestée auprès de nous, par des soignants qui pensaient que la clinique avait fait don de ces masques « techniques » dont ils estiment que d’autres professionnels ont besoin plus que la population. Leur colère visait tout autant la clinique que la mairie. La clinique ayant pris ses distances avec l’opération, nous sommes dans l’attente de la réaction de la mairie avec impatience comme nous l’avons fait savoir dans notre article. Pour l’instant nous n’avons aucun retour. Puisque vous semblez avoir des informations et si vous êtes en contact avec la mairie, je vous suggère de relayer notre demande afin d’insister pour qu’elle nous transmette le plus vite possible son point de vue afin que nous le publions. Je vous demande de prendre bonne note de cette demande afin de pouvoir le moment venu en témoigner.

  6. Je ne comprends pas c’est un scandale comment ces masques sont arrivés à la mairie de Malestroit j’espère que ce n’est pas un détournement ou pire car dans cette période compliquée les conséquences peuvent être très grave, il y a des soignants qui risque leur vie . Il est vrai que la communauté des Augustines soutient Monsieur giquello je pense quelle doivent bien le regretter en tant que Malestroyenne je ne soutiens pas du tout cette distribution car la priorité est aux personnels soignants
    Je commence à regretter mon choix de vote

    1. Vous regrettez maintenant!!! Il est bien trop tard « Anneg ». Depuis le début, Mr Gicquello et sa fatrie n’est pas FRANC!
      Il est en train de tout foutre en l’air, le commerce, l’artisanat, les services, le bien-être des Malestroyens…ect..et j’en passe.
      Je suis OUTREE de lire cet article, il va falloir savoir le vrai et le faux…ce n’est pas fini!

  7. Bonsoir,
    à lire l’article et les commentaires, j’en reste sans voix !
    comment imaginer qu’une municipalité puisse entreprendre ce genre de distribution sans avoir pris attache avec les soignants et autres administrations ! n’en déplaise à certains, des Malestroyens peuvent sortir de chez eux grâce à cette action, et par la même occasion faire marcher un peu l’économie locale..
    croyez vous un seul instant que la municipalité aurait fait cette action sans avoir l’accord de la clinique ??? franchement … réfléchissez un peu .. arrêtez cette « gueguerre » politique et soyez unis… ce n’est pas une question de maire, ni de conseillers municipaux… c’est l’acte de gens qui essaient tant bien que mal d’être unis, et de passer ce foutu bordel … l’union fait la force, ne l’oubliez pas !
    ceux qui ne sont pas d’accord… et ben n’allez surtout pas chercher les masques… ils serviront à d’autres… aucun problème… en plus, c’est un don, donc ça ne coute rien à la municipalité… n’ayez crainte pour vos impôts !… par contre vous ne pourrez pas dire que la municipalité n’a rien entrepris pour aider les malestroyens
    à lire les commentaires, on voit pertinemment les orientations politiques… tout est bon pour dézinguer la liste élue..
    pfff…. franchement… en arriver là; c’est bien triste !
    croyez vous que si la liste adverse aurait été élue, ça aurait changé quelques choses avec cette pandémie ??

    1. Vous réponse est bête comment osez vous dire que le faite de distribuer des masques qui protéger des soignants soit une bonne action
      Pour rappel un masque par personne donc une seul sortie. Par contre un masque en moins à un soignant peut être une vie en moins
      Vos propos donne le droit a une municipalité de faire ce qu’elle veut au mépris des lois et des règles de sécurité je suis soignante.vos propos politique sont à vomir je ne sais pas qui vous êtes avec votre pseudo malestroyen mais je n aurais pas voulu vous croiser pendant la guerre…

      1. Moi aussi je suis infirmière et désolé mais malestroyen a complètement raison, autant faire profiter la population de ces masques. Nous avons la chances dans les hôpitaux, les ehpad, ou encore certains libéraux d’avoir beaucoup de dons de pleins d’entreprises, de couturière, et outre cela les commandes de masques ne sont pas bloqués, le nombre de lits en réanimation baisse, la région Bretagne a la chance d’être l’une des moins touchée, alors si on a la chance de faire profiter la population, protéger les personnes âgées. Un masque à un soignant peut-être une vie en moins ? Toute comme une personne qui se balade sans masques. Ce sont vos propos qui sont à vomir.

  8. Qu’on le veuille ou non, il y a bien là une distribution non conforme à la doctrine de la puissance publique.
    Je reste persuadé que ce stock de masques FFP2 n’appartenait pas à la Clinique mais avait été mis en dépôt par la zone de Défense Ouest (cad l’Etat) courant 2009 lors d’une précédente pandémie. (il suffit de vérifier les lots sur les boites)
    Nos élus locaux sont très mal inspirés et confondent visiblement leur fonction et leur mandat. Une raison de plus de regretter la dernière élection.
    Que les citoyens rendent les masques distribués.
    Un indigné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires